BFM Business

Bouygues Télécom veut échanger les RTT de ses employés contre des hausses de salaires

Le plan de Bouygues Télécom reposera sur le volontariat

Le plan de Bouygues Télécom reposera sur le volontariat - Philippe Huguen - AFP

La direction du groupe devrait proposer en septembre une réorganisation du temps de travail qui permettrait aux volontaires d'échanger la totalité de leurs RTT contre des augmentations de 2%, selon plusieurs médias. La CFDT s'y oppose.

Travailler plus pour gagner plus. Ce crédo cher à Nicolas Sarkozy sied bien à la proposition émise par la direction de Bouygues Télécom. Selon plusieurs médias dont le Figaro et le Parisien, la direction de l'opérateur télécoms va proposer à la rentrée aux un nouvel accord de réorganisation du travail.

Il s'agirait, pour les salariés, de troquer les 23 jours de RTT auxquels ils ont droit contre des hausses de salaires de 2%. Les employés ne bénéficiant que de 11 jours se verraient eux aussi proposer une augmentation de 2%. Les cadres, eux, pourraient échanger 2 jours contre une hausse de 1,5%.

Réduction de la semaine de travail

Cette proposition doit être consultée par les instances représentatives du personnel à la rentrée. La mesure s'appliquerait aux volontaires ainsi qu'aux signataires de nouveaux contrats, selon le Figaro. Le quotidien ajoute qu'en plus d'une hausse des salaires, la durée hebdomadaire du travail pourrait être réduite, passant de 39 à 37 heures, pour "certaines catégories passant au forfait jour".

Une mesure contre laquelle la CFDT s'érige, craignant des dysfonctionnements dans les équipes. "Dans la même équipe, il y aura des salariés à 23 jours de RTT, d'autres à 14 et d'autres à 0", affirme ainsi le syndicat, cité par le Parisien.

J.M.