BFM Business

Bouygues Telecom mise sur une offre simplifiée

Bouygues veut fidéliser ses clients.

Bouygues veut fidéliser ses clients. - Philippe Huguen - AFP

L'opérateur a présenté, le 13 novembre, ses nouvelles offres mobiles. Il axe son repositionnement sur la réduction drastique de sa gamme d'offres.

Bouygues Telecom revoit de fond en comble son offre mobile. Avec deux mots d'ordre : simplification et satisfaction des clients. Ses 7 millions de clients actuels vont bénéficier automatiquement de nouveaux avantages, sans réengagement et sans surcoût. Une mini-révolution.

Bouygues Telecom veut rompre avec une tradition bien établie dans les télécoms. En général, les nouveaux clients bénéficient toujours des meilleures offres ou des meilleurs avantages. Bouygues veut en finir avec cette pratique et récompenser ses clients les plus fidèles.

Dès le 17 novembre, ils vont tous migrer automatiquement vers une nouvelle offre simplifiée, sans réengagement promet l'opérateur. 7 forfaits au lieu de 26 déclinés en deux versions, avec ou sans engagement.

Dans la très grande majorité des cas, un "bonus" à la clé: que ce soit sur la durée d’appel ou le nombre de gigas.

Offres dévoilées en avance

Bouygues propose un forfait voix seulement, à 10,99 euros incluant le mobile et un engagement et sa version sans engagement à 3,99 euros. Les quatre forfaits illimités voix, SMS et MMS proposent de 3 Go à 20 Go de données pour un montant allant de 39,99 euros (29,99 euros sans engagement et sans mobile ) à 89,99 euros (69,99 euros sans engagement et sans mobile).

Un nouveau positionnement de rupture, explique Bouygues Telecom qui s'insère dans le plan de transformation annoncé en juin dernier. Le timing est idéal à quelques semaines de Noël, mais la démarche est moins offensive que dans le fixe et ne joue pas à fond la carte de la baisse des prix.

Bouygues, qui continue de souffrir d'une concurrence exacerbée sur le marché mobile, a dévoilé ses offres plus tôt que prévu. Il prend ainsi de l'avance sur le nouvel ensemble issu de la fusion SFR-Numericable qui dévoilera mardi 18 novembre des offres très attendues par le marché.

Hélène Cornet et AFP