BFM Business

Bolloré entre au conseil de surveillance de Vivendi

BFM Business

Comme attendu, Vivendi a annoncé l'entrée de Vincent Bolloré à son conseil de surveillance. L'industriel breton a été coopté ce jeudi 13 décembre, et sa nomination définitive sera soumise au vote des actionnaires lors de la prochaine assemblée générale.

En avril, lors de l'assemblée générale précédente, le président du conseil de surveillance Jean-René Fourtou avait expliqué que Vincent Bolloré était le bienvenu: "il n'y a aucune raison que Bolloré ne participe pas au conseil de surveillance s'il le souhaite, ce dont je me réjouirais".

En novembre 2011, peu après le rachat des chaînes de Bolloré, le président du directoire Jean-Bernard Levy (parti depuis), tenait un discours un peu différent: "je suis heureux d'accueillir un groupe familial français au capital de Vivendi. Il n'est pas prévu que Vincent Bolloré entre au conseil de Vivendi".

Mi-octobre, Vivendi a annoncé que Bolloré est devenu son premier actionnaire, avec 5,01% du capital, devant le fonds américain Black Rock. Ces actions ont été acquises à hauteur de 1,7% via la vente des deux chaînes Direct 8 et Direct Star à Canal Plus; et pour le solde via des achats en bourse, pour environ 600 millions d'euros.

Par ailleurs, Pascal Cagni, qui vient de quitter ses fonctions chez Apple, a été nommé jeudi censeur au conseil de surveillance.

Jamal Henni