BFM Business

Avec sa dernière levée, Snapchat vaut deux fois plus que Twitter

-

- - -

"L'application vient de lever 1,81 milliard de dollars et serait ainsi valorisée 20 milliards de dollars. Colossal pour une société qui prévoit de réaliser 350 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2016. "

La bulle continue d'enfler. Alors que beaucoup prédisent une fin brutale pour les licornes, ces start-up valorisées plus de 1 milliard de dollars, Snapchat, la plus fameuse d'entre elles vient de faire une colossale levée de fonds de 1,81 milliard de dollars auprès de plusieurs fonds (General Atlantic, Sequoia Capital, T. Rowe Price, Lone Pine...). Et si la société ne précise pas dans le document transmis à la SEC son niveau de valorisation, celle-ci atteindrait, selon le site Techcrunch, 20 milliards de dollars contre 16 milliards lors de son dernier tour de table. Désormais, le site créé par Evan Spiegel, le plus jeune milliardaire du monde, vaudrait rien moins que deux fois Twitter!

L'application qui permet d'échanger des vidéos, des photos et des messages qui ont une durée de vie limitée est certes en plein boom. Elle aurait été téléchargée 200 millions de fois et 100 millions de personnes dans le monde s'y rendraient quotidiennement. Il n'en reste pas moins qu'elle est assez difficile d'accès et séduit principalement un public très jeune qui plébiscite notamment ses fonctionnalités de réalité augmentée permettant de changer de visage. Son potentiel pour conquérir un public de masse comme Facebook semble limité. 

Si la société compte accélérer la monétisation de son audience, elle n'aurait pour l'heure réalisé que 59 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2015 et envisagerait d'atteindre 350 millions cette année. Sa dernière levée de fonds représente donc 5 fois son chiffre d'affaires annuel et sa valorisation plus de 57 fois! Mais la start-up est actuellement la coqueluche des investisseurs qui craignent de rater le futur Gafa. 

L'application sur laquelle 10 milliards de vidéos sont vues quotidiennement cherche en tout cas à proposer de nouveaux services pour élargir sa cible. Elle a lancé en 2015 un espace Discover permettant aux grands médias internationaux ainsi qu'à des annonceurs de partager des contenus (vidéo, reportage, enquête...) spécialement adaptés à la plateforme. 

Frédéric Bianchi