BFM Business

Attentats: Marc Simoncini appelle les entrepreneurs à "revenir en France payer leurs impôts"

Marc Simoncini affirme à ses collègues entrepreneurs que si "nous ne sauvons pas notre nation, vous aurez vous aussi bientôt tout perdu".

Marc Simoncini affirme à ses collègues entrepreneurs que si "nous ne sauvons pas notre nation, vous aurez vous aussi bientôt tout perdu". - Martin Bureau - AFP

Le fondateur de Meetic et patron de Sensee a posté sur les réseaux sociaux, dimanche 15 novembre, plusieurs messages pour inciter les chefs d'entreprises tricolores exilés à revenir en France. Selon lui, le pays, après les attentats de Paris, "a besoin de toute les forces".

Marc Simoncini a parfois eu des mots durs vis-à-vis de l'économie française et, surtout, de sa politique fiscale. Il avait même envisagé un temps de quitter la France, en 2012. À la suite des événements tragiques qui ont frappé Paris vendredi, le célèbre entrepreneur tricolore appelle cette fois ses collègues expatriés à revenir soutenir le pays.

Le patron de Sensee et fondateur de Meetic s'est ainsi adressé à eux dans une série de messages publiés sur Twitter ainsi que dans un post sur Facebook, dimanche 15 novembre, tous repérés par Challenges.

"Mes chers amis entrepreneurs, vous êtes nombreux, très nombreux à avoir quitté la France, pour des raisons personnelles parfois et fiscales souvent", affirme-t-il dans un premier temps. Avant de poursuivre: "nous avons besoin ici de toutes les forces, de toute l'intelligence et de tous les moyens pour que notre pays reste une belle grande nation laïque de droit de liberté et de tolérance".

Marc Simoncini interpelle ensuite en affirmant aux entrepreneurs exilés fiscaux que "notre pays vous a donné la chance de réussir vos vies et vous faites partie des quelques % de l'humanité qui ont tellement plus que nécessaire".

Il poursuit: "alors, mes amis, je vous en conjure, revenez en France, revenez entreprendre, revenez avec votre intelligence et votre énergie, vos idées et votre enthousiasme, revenez, payez y vos impôts, vous verrez ça n'est pas si difficile !" "Revenez, parce que si nous ne sauvons pas notre nation vous aurez vous aussi bientôt tout perdu", conclut-il.

Les mots de Marc Simoncini ont provoqué des réactions diverses. Si beaucoup lui donnent raisons, parlant d'un "discours d'entrepreneur responsable", d'autres sont plus sceptiques.

J.M.