BFM Business

Apple va réaliser un de ses plus gros investissements

Ce nouveau centre Apple en Arizona servira de centre de commande.

Ce nouveau centre Apple en Arizona servira de centre de commande. - Justin Sullivan - AFP

Le groupe informatique va investir 2 milliards de dollars dans un centre de données fonctionnant à l'énergie solaire en Arizona.

Apple met la main à la poche. Le groupe va investir 2 milliards de dollars dans la prochaine décennie dans un centre de données en Arizona, ont annoncé lundi 2 février le groupe informatique américain et des dirigeants de cet Etat du sud-ouest des Etats-Unis.

"Nous sommes fiers de continuer à investir aux Etats-Unis grâce à un nouveau centre de données en Arizona, qui servira de centre de commande pour nos réseaux mondiaux", a déclaré Apple dans un communiqué envoyé par courriel à l'AFP.

Il précise qu'il s'agit d'un de ses plus gros investissements à ce jour, et que le site fonctionnera avec "une énergie à 100% renouvelable", fournie par une nouvelle centrale électrique solaire qui sera construite à proximité.

Le centre de données sera construit là où un ancien sous-traitant de la marque à la pomme, GT Advanced Technologies (GTAT), avait prévu d'installer un site de production de saphir destiné exclusivement aux écrans des appareils électroniques d'Apple.

Ce projet était tombé à l'eau à la suite du dépôt de bilan l'an dernier de GTAT, qui avait à l'époque accusé Apple de lui imposer des conditions contractuelles "abusives et pesantes".

Apple s'engage pour 30 ans

Apple avait finalement décidé de ne pas utiliser de saphir pour l'écran de son dernier iPhone 6, mais compte s'en servir pour sa montre connectée annoncée pour avril.

"Apple est une entreprise que nous voulions voir venir en Arizona, auparavant avec une tierce partie", a commenté le gouverneur de cet Etat, Doug Ducey. "Maintenant, Apple investit lui-même dans notre Etat".

Doug Ducey a précisé qu'Apple s'était engagé à opérer le centre de données pour 30 ans, et qu'il allait y employer environ 150 personnes, en plus de centaines d'emplois nécessaires à sa construction. Dopé par des ventes record d'iPhone au quatrième trimestre 2014, Apple vient d'annoncer un bénéfice net trimestriel historique de 18 milliards de dollars, inédit pour une entreprise dans le monde quel que soit son secteur d'activité.

D. L. avec AFP