BFM Business

Apple ne convainc pas malgré des résultats record

Les prévisions de croissance d'Apple et la faible progression de son bénéfice ont déçu

Les prévisions de croissance d'Apple et la faible progression de son bénéfice ont déçu - -

Le groupe a vendu plus d’iPhone et d’iPad que jamais au dernier trimestre 2012. Mais sa croissance et sa marge se réduisent, ce qui inquiète les investisseurs.

La marque à la pomme publiait ses résultats annuels mercredi 23 janvier. En dépit d’un niveau de ventes d’appareils jamais atteint au dernier trimestre, le groupe a déçu par des prévisions décevantes. En bourse, l’action Apple a chuté de plus de 10%.

Pour le premier trimestre 2013, le géant de Cupertino table sur un chiffre d'affaires compris entre 41 à 43 milliards de dollars. Bien en-dessous du consensus des analystes qui prévoyait jusqu'ici 45,6 milliards.

Un bénéfice stable sur un an

Sur les trois mois allant d'octobre à fin décembre, la direction d’Apple parle de chiffres "record", "extraordinaires", "phénoménaux", "formidables", à l’occasion de la conférence avec les analystes. Sur cette période, qui comprend les fêtes de fin d’années, l’exécutif dit avoir écoulé 29% d’iPhone et 49% d’iPad en plus par rapport à l’année dernière (respectivement 47,8 millions et 22,9 millions d'unités).

Mais sur ce trimestre, Apple a dégagé un bénéfice net de 13,1 milliards de dollars, stable par rapport à l’année dernière. Une déception pour le marché, que le groupe dirigé par Tim Cook avait habitué à une croissance de son résultat net à deux chiffres. Son chiffre d'affaires, lui, est en hausse de 18% à 54,5 milliards de dollars. Ce qui signifie mathématiquement que ses marges baissent.

Si la chute de l'action, à un peu plus de 460 dollars après la clôture mercredi, se poursuit ce jeudi, le titre sera retombé à son niveau d'il y a un an. En septembre, juste avant le lancement de l'iPhone 5, atteignait les 700 dollars, un sommet historique.

BFMbusiness.com et avec AFP