BFM Business

Amazon va-t-il vraiment ouvrir 400 librairies aux États-Unis?

Amazon avait déjà mené une première expérimentation à Seattle en novembre

Amazon avait déjà mené une première expérimentation à Seattle en novembre - Stephen Brashear - Getty Images - AFP

Après avoir conduit une première expérience en novembre, le géant du e-commerce serait prêt à déployer entre 300 et 400 librairies aux États-Unis, selon le Wall Street Journal. Mais une source proche du groupe a assuré à Techcrunch qu'il n'en était pas question.

Comme une ironie de l'histoire. Amazon, considéré depuis 20 ans comme le fossoyeur des libraires pourrait lancer à son tour une boutique physique. Selon le Wall Street Journal, après un premier test dans son fief de Seattle en novembre dernier, le géant américain de la vente en ligne veut en ouvrir un peu partout aux États-Unis. 300 à 400 librairies pourraient ouvrir.

Sauf que Techcrunch affirme l'inverse, citant une source proche du groupe qui assure que les informations du Wall Street Journal n'étaient que de "la pure spéculation", et que l'article du journal américain reposait sur des déclaration émanant de quelqu'un qui ne fait pas partie d'Amazon. 

Dans tous les cas Amazon aurait les armes pour arriver à quelque chose de grand. Le groupe pourrait y injecter toute l'expérience qu'il a accumulée dans la vente en ligne afin d'optimiser ses ventes. Sa connaissance intime du lecteur et de ses goûts sont autant d'atouts dans sa main.

Une meilleure gestion des stocks

Sa gigantesque base de données numérique lui permettrait de savoir quels livres proposer en priorité, en fonction des tendances du moment mais aussi des goûts des habitants du quartier. D'estimer par exemple, à quelle vitesse un roman policier est susceptible de s'écouler, ce qui permet une meilleure gestion des stocks, en évitant d'avoir trop d'invendus.

Autre originalité que l'on a déjà vu dans son de Seattle: la mise à disposition des livres. Les ouvrages disponibles à la vente, ne seraient pas, comme dans une librairie classique, présentés serrés dans les rayons mais mis en avant sur des présentoirs, couverture face au client. Sous chaque livre, une petite notice avec sa note sur Amazon et une critique. En se baladant dans la boutique, on aurait ainsi presque l'impression de naviguer sur une page internet.

Anthony Morel