BFM Business

Alibaba et Foxconn offrent 200 millions au robot Pepper

Jack Ma (Alibaba), Masayoshi Son (Softbank) et Terry Gou (Foxconn) souhaitent ensemble un bel avenir à Pepper qui sera en vente au Japon dans quelques jours.

Jack Ma (Alibaba), Masayoshi Son (Softbank) et Terry Gou (Foxconn) souhaitent ensemble un bel avenir à Pepper qui sera en vente au Japon dans quelques jours. - Kazuhiro Nogi - AFP

C’est un beau cadeau que font Alibaba et Foxconn à la filiale robotique de Softbank. Elles ont pris chacune 20% de son capital pour le lancement mondial du robot Pepper.

Le groupe de télécommunications japonais SoftBank a annoncé jeudi l'entrée du géant chinois du commerce en ligne Alibaba et de l'industriel taïwanais Hon Hai (Foxconn) au capital de sa filiale de robots. 

Les deux sociétés partenaires vont injecter chacune 14,5 milliards de yens (plus de 100 millions d'euros) dans SoftBank Robotics dont le robot vedette Pepper arrive sur le marché grand public au Japon. 

Au terme de cette transaction, SoftBank conservera 60% de sa filiale, tandis qu'Alibaba et Foxconn en détiendront chacun 20%. 

"Ensemble, nous allons bâtir une structure pour hisser Pepper et d'autres robots sur la scène internationale", ont expliqué les trois firmes dans un communiqué conjoint. 

Elles n'ont cependant pas précisé leurs rôles respectifs au sein de SoftBank Robotics, mais la presse nippone a laissé entendre que le trio allait produire ensemble des robots en série au rythme d'un à deux milliers par mois.

Les robots dans la santé, les services publics, la recherche...

La fabrication en masse de produits électroniques est la spécialité de Foxconn qui assemble notamment les smartphones iPhone de l'américain Apple. Alibaba proposerait quant à lui les robots Pepper sur son site de commerce en ligne en Chine. 

Le fondateur et patron milliardaire de SoftBank, Masayoshi Son, est persuadé que les robots domestiques auront un jour la même place dans les foyers que les ordinateurs aujourd'hui. 

"La robotique va devenir un terrain critique d'innovations technologiques avec des répercussions dans des secteurs comme la santé, les services publics, la recherche ou la vie à domicile", a estimé le fondateur et PDG du groupe Alibaba, Jack Ma. 

Pepper en vente dans quelques jours

SoftBank a par ailleurs annoncé jeudi la commercialisation à partir de samedi du semi-androïde Pepper aux particuliers au Japon. 

Un millier de ces robots seront dans un premier temps disponibles pour un prix unitaire de 198.000 yens (1.424 euros), auxquels s'ajouteront 36 mensualités de 24.600 yens (177 euros) pour des fonctionnalités logicielles supplémentaires et l'assurance. SoftBank a déjà livré 300 Pepper à des développeurs pour qu'ils créent des programmes spécifiques et 200 applications sont déjà promises. 

Au Japon, des robots Pepper sont déjà opérationnels dans les agences de SoftBank et des magasins d'électro-ménager, et assureront prochainement l'accueil dans des succursales de la banque Mizuho.

Pepper, codéveloppé avec la société française Aldebaran rachetée par SoftBank, est censé savoir dialoguer de façon naturelle et aider les personnes avec lesquelles il cohabite. 

"Les enfants de demain sauront dès la naissance communiquer avec des robots", prédit Masayoshi Son.

P.S. avec AFP