BFM Business

7 chiffres qui en disent long sur les Français et le numérique

VIDÉO - Le Baromètre du numérique dévoilé cette semaine en présence de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au numérique, témoigne de l’adoption des technologies par les Français. Un point noir subsiste tout de même, 12% des Français sont encore exclus de la vague numérique.

En France, l’usage du numérique progresse bien. La majorité des Français disposent d’outils (PC, smartphones, tablettes) pour se connecter à un réseau qui devient de plus en plus accessible et offre un débit plus que convenable avec la 4G, le haut débit, le très haut débit, puis bientôt la 5G. C’est ce qu’il ressort du Baromètre du numérique 2017 qui a été présenté cette semaine au Secrétariat d’État au numérique.

Réalisé par l’Arcep, l’Agence du Numérique et le Conseil général de l’économie, ce rapport dévoile que le smartphone est devenu le principal outil pour se connecter, communiquer et se divertir. Cette révolution touche désormais 88% des Français. Un succès qui veut aussi dire que 12% de la population, soit 7 millions de personnes, ne vivent pas cette mutation numérique. Pour Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au numérique, "c’est comme si ces Français voyaient passer un train près de chez eux sans pouvoir le prendre".

73% des Français possèdent un smartphone

L’usage du smartphone progresse de façon fulgurante. En 2011, moins d’un quart des Français possédaient un smartphone. En 2016, ils étaient 65%. En un an, le taux d’équipement a grimpé de 8 points. Cette croissance continue de s’accélérer pour talonner les ordinateurs qui se stabilisent autour de 80% depuis 2010. Quant aux tablettes, elles ne sont utilisées que par 44% des Français.

-
- © -

73% se méfient des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux progressent avec régularité. En 2017, 59% des Français y sont abonnés et même les séniors s’y mettent (35% chez les 60-69 ans et 13% chez les plus de 70 ans). Malgré cela, les Français affichent une véritable défiance pour ces plateformes. 29% disent leur faire " peu confiance" et 44% "pas confiance du tout". La confiance absolue n’atteint que 2% de la population.

61% des Français ont recours au e-commerce

Les Français sont devenus de véritables e-consommateurs. Au cours des 12 derniers mois, 61% ont fait des achats en ligne. C’est seulement un point de plus par rapport au baromètre 2016, mais 6 de plus qu’en 2015. Les principaux freins au e-commerce sont la sécurité des paiements (45%), l’impossibilité de toucher les produits (22%) et l’absence de vendeurs pour donner des renseignements (8%).

-
- © Credoc

67% ont effectué une démarche administrative en ligne

L’e-administration entre dans les mœurs plus vite qu’on ne le pensait. Alors qu’en Europe, l’administration en ligne touche en moyenne 48% des personnes, les Français sont 67% (+5 points en un an) à y avoir recours ce qui place la France au 8e rang derrière l’Estonie et le Danemark (88%), mais devant l’Allemagne (55%) et la Grande-Bretagne (53%).

56% utilisent les messageries instantanées

La téléphonie classique, fixe ou mobile, souffre cruellement de l’essor des smartphones. Désormais, plus de la moitié des Français communique avec leur proche avec les messageries instantanées. 43% envoient des messages (SMS ou via des applis). Quant à la VOIP (voix sur Internet), 37% l’utilisent avec leur PC et 31% avec un smartphone. 10% des Français utilisent désormais plus souvent les messageries instantanées que la téléphonie classique malgré les forfaits illimités. 82% utilisent chaque jour les services de messagerie par texte contre 40% pour la voix.

42% des Français surfent avec leur smartphone

Le taux d’équipement en smartphone a de fait une conséquence directe sur la mobilité. Désormais, 42% des Français l’utilisent en priorité pour surfer à tel point que cet usage a dépassé les PC (38%). L’utilisation des tablettes reste anecdotique avec 7% de la navigation sur Internet.

12% des Français n’utilisent jamais Internet

Dans le numérique, comme dans d’autres domaines, il y a ceux qui sont dans le train et ceux qui restent sur le quai. Il y a encore 12% des Français qui ont déclaré ne jamais utiliser Internet. Les raisons sont diverses. Ils vivent dans une zone non desservie, ils ne peuvent s’offrir l’équipement nécessaire, ils n’ont pas la compétence soit du fait de leur niveau scolaire ou de leur âge, ils sont aveugles ou malvoyants.

-
- © Credoc

Mais aussi, un tiers de Français, soit 18 millions de personnes, s'estime pas ou peu compétent pour utiliser un ordinateur avec parmi eux, 17% de moins de 18 ans. En 2016, une étude du Credoc sur les conditions de vie et les aspirations des Français dévoilait que pour 65% de la population, l'accès à Internet est important pour se sentir intégré dans la société.

Méthodologie - Enquête réalisée en face-à-face en juin 2017 auprès de 2209 personnes représentatives de la population des 12 ans et plus selon la méthode des quotas. Le questionnaire et la démarche sont adaptés pour les mineurs. Les questions de l’Agence du Numérique n’ont été posées qu’aux adultes. L’ensemble des données de l’enquête depuis 2007 est disponible en open data sur le site data.gouv.fr

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco