BFM Business

Saint-Gobain cède "K par K" à ses dirigeants

-

- - ERIC PIERMONT / AFP

Le groupe poursuit sa cession d'actifs en cédant l'entreprise française spécialisée dans l'installation de fenêtre, de volets et de portes.

Saint-Gobain annonce, ce mardi soir, la cession de "K par K", filiale du groupe Lapeyre, lui-même détenu par Saint-Gobain. "K par K", spécialisée principalement dans la vente à domicile de menuiseries et de fenêtres sur mesure sur le marché français a été cédée à deux de ses dirigeants, précise le communiqué. Pour Saint-Gobain, cette activité, qui affichait un chiffre d'affaires de 130 millions d'euros en 2018 et près de 1000 salariés, "présentait des synergies limitées" avec le reste du groupe.

"Cette opération marque la poursuite de la stratégie d’optimisation du portefeuille de Saint-Gobain dans le cadre de la nouvelle organisation, au-delà de l’objectif de plus de 3 milliards d’euros de cessions en chiffre d’affaires d’ores et déjà atteint, pour accroître son profil de croissance et de rentabilité. Les cessions réalisées ou signées à ce jour représentent un chiffre d’affaires supérieur à 3,1 milliards d’euros" précise Saint-Gobain dans un communiqué.

Saint-Gobain avait déjà annoncé lundi la vente de Hankuk Glass Industries, son activité de verre pour le bâtiment en Corée du Sud valorisée 240 millions d'euros. Ce qui lui permettait ainsi d'atteindre son objectif de cessions annoncé pour la fin 2019, fixé à 3 milliards d'euros.

Présent dans 68 pays, Saint-Gobain emploie plus de 180.000 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 41,8 milliards d'euros en 2018.

L'an passé, Saint-Gobain a annoncé un plan ambitieux qui doit lui permettre de réaliser d'importantes économies de coûts, réduire son portefeuille et régionaliser le suivi de ses activités.

Thomas Leroy, avec l'AFP