BFM Business

PME : les perspectives restent solides

-

- - -

Si les chefs d’entreprises s’attendent à un ralentissement de l’activité d’ici 2020, la confiance reste de mise, indique la nouvelle enquête de conjoncture auprès des PME, réalisée par BPI France.

Le palier de 2018 se confirme en 2019. La nouvelle enquête de conjoncture, réalisée par BPI France, montre que les PME françaises anticipent un fléchissement des perspectives d’activité pour 2019 et 2020, confirmant la précédente enquête de janvier dernier. « Le solde d’opinion sur l’évolution du chiffre d’affaires perd 3 points en un an, à +23 » souligne BPI France. Les secteurs de la construction et de l’industrie sont particulièrement concernés par ce repli.

Pour autant, les chefs d’entreprises restent confiants pour l’avenir, affirmant parvenir à maintenir le rythme des embauches. « À +15, le solde d’opinion sur l’évolution de l’emploi est en effet stable sur un an » note BPI France. La tendance devrait se poursuivre en 2020.

L’autre bonne nouvelle, c’est l’investissement qui devrait rester dynamique grâce à une situation financière toujours aisée et des conditions d’accès au crédit très favorables. « En mai 2019, 50 % des PME déclarent avoir investi ou prévoient d’investir d’ici la fin d’année, soit 1 point de plus que l’an passé » indique BPI France.

Depuis 5 ans, la trésorerie des PME est en constante amélioration et devrait permettre d’aborder sereinement les mois de ralentissement à venir. De la même façon, seules 11% des PME déclarent rencontrer des difficultés pour obtenir un crédit d’investissement.

La 69e enquête semestrielle de conjoncture de BPI France Le Lab a été réalisée par interrogation de 35 408 entreprises de 1 à 249 salariés mi-mai 2019, par voie postale ou numérique. L’analyse s’appuie sur un échantillon de 4 717 réponses reçues avant le 8 juin.