BFM Business

L'ex-PDG de la SocGen refuse de venir au procès Kerviel

L'ancien PDG de la Société générale Daniel Bouton a refusé mardi de venir témoigner au procès de son ex-trader Jérôme Kerviel, tenu pour responsable d'une perte record de 4,9 milliards d'euros en 2008. /Photo d'archives//REUTERS/Philippe Wojazer

L'ancien PDG de la Société générale Daniel Bouton a refusé mardi de venir témoigner au procès de son ex-trader Jérôme Kerviel, tenu pour responsable d'une perte record de 4,9 milliards d'euros en 2008. /Photo d'archives//REUTERS/Philippe Wojazer - -

PARIS - L'ancien PDG de la Société générale Daniel Bouton a refusé mardi de venir témoigner au procès de son ex-trader Jérôme Kerviel, tenu pour...

PARIS (Reuters) - L'ancien PDG de la Société générale Daniel Bouton a refusé mardi de venir témoigner au procès de son ex-trader Jérôme Kerviel, tenu pour responsable d'une perte record de 4,9 milliards d'euros en 2008.

Il a communiqué cette décision dans une lettre lue par le président du tribunal à l'ouverture du procès. Il explique qu'il a déjà déposé à l'instruction et qu'il ne juge pas utile de revenir au procès.

Frédérik-Karel Canoy, avocat de petits actionnaires, a demandé qu'on utilise la force publique pour le faire venir. Me Olivier Metzner, avocat de Jérôme Kerviel, ne s'est pas rangé à cet avis, expliquant qu'il pouvait se passer de sa déposition et s'en tenir aux dépositions figurant au dossier.

Le procureur a dit s'en rapporter à la décision du tribunal mais ce dernier l'a reportée.

"Il sera apprécié le moment venu s'il faut requérir la présence de M. Bouton", a dit son président Dominique Pauthe.

Daniel Bouton a dû quitter ses fonctions à la suite de l'affaire et sous la pression de l'Elysée.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse