BFM Business

Qui est Virginie Viard, la nouvelle directrice artistique de Chanel qui succède à Karl Lagerfeld?

Le "bras droit" de Karl Lagerfeld, Virginie Viard, a été nommée ce mardi pour succéder à son mentor à la création des collections Chanel.

Elle considère Karl Lagerfeld comme "la rencontre de (sa) vie". Virginie Viard a été nommée ce mardi à la création des collections chez Chanel pour succéder au célèbre couturier dont le décès a été annoncé dans la matinée. Présentée par ce dernier comme son "bras droit et bras gauche à la fois", c’est elle qui l’avait remplacé le 22 janvier dernier lors du défilé de la prestigieuse maison au Grand Palais, à Paris. "Fatigué", Karl Lagerfeld manquait alors un défilé Chanel pour la première fois depuis son arrivée en 1983.

Discrète, Virginie Viard est restée dans l’ombre de son mentor qu’elle a toujours vouvoyé: "C’est la seule personne que je connais très bien et que je vouvoie. Ça me plaît", confiait-elle à Madame Figaro en 2017.

Pourtant, c’est une relation de longue date qui unissait les deux passionnés de mode, de 32 ans précisément. Virginie Viard a rencontré Karl Lagerfeld en 1987, lorsqu’elle a décroché un stage aux côtés de l’emblématique styliste.

"Mes parents sont amis avec un monsieur qui était le grand chambellan du prince Rainier. C’est lui qui en a parlé à Karl. À l’époque, faire un stage, c’était moins compliqué", se souvient-elle dans un entretien accordé au Temps.

Une carrière aux côtés de Karl Lagerfeld

Virginie Viard et le "Kaiser de la mode" ne se quitteront plus. Après cinq ans chez Chanel, Karl Lagerfeld l’emmène chez la maison "Chloé". Dix ans plus tard, elle retrouve la maison de la rue Cambon où elle est nommée directrice du studio Chanel.

Son rôle: "Donner vie aux collections avec les ateliers et les maisons du Métier d’Art, d’après les croquis de Karl", expliquait-elle au Telegraph. Au Figaro, elle a détaillé comment elle réalisait en 3D les dessins de ce dernier: "Je traduis facilement ses croquis. Nous avons une connivence de longue date. Je suis directrice de studio, avec sept ateliers, huit collections. Mais c'est Karl qui dirige les essayages". "Il me donne ses trucs et après je fais ma sauce", décrivait-elle.

D’ailleurs, elle n’a jamais envisagé travailler avec quelqu’un d’autre: "Sa manière de travailler est tellement marrante, sa manière d’être aussi! Il est trop drôle! On ne s’embête pas deux secondes avec lui", soulignait-elle, ajoutant qu’ils travaillaient "tout le temps jusqu’à 21h30 et un peu les week-ends".

"J'aime la mode qui dure"

Si elle dit toujours aimer "la frénésie des défilés" et "la cadence des collections", Virginie Viard n’hésite pas à se montrer critique envers le monde de la mode. "Aujourd’hui tout est faussé: la perpétuelle course à la tendance et la déferlante des collections me dépriment. J’aime la mode qui dure, celle qui s’inscrit dans le temps. Les vêtements qui, finalement, ne sont pas à la mode… ", expliquait-elle.

Ainsi, celle qui a vécu sur King’s Road en plein quartier punk à Londres en 1984 a gardé un style à la fois chic et Rock & Roll: "Le vêtement ne me fait pas peur. J’oscille entre romantico-vintage (mes robes en dentelle et mes combinaisons années 70) et esprit rock (en slim et boots)", assurait-elle.

Désormais, Virginie Viard va entamer un nouveau chapitre de sa carrière, devenant la première femme à la tête de la marque depuis Coco Chanel. Après plus de vingt ans en tant que directrice du studio, c’est à "la plus proche collaboratrice de Karl Lagerfeld […] qu’Alain Wertheimer (copropriétaire de Chanel) a confié le soin d’assurer la création des collections pour continuer de faire vivre l’héritage de Gabrielle Chanel et de Karl Lagerfeld", a indiqué Chanel dans un communiqué.

Paul Louis