BFM Business

La France championne de l'exportation d'armes

S'il y a un domaine où la France devance tous ses voisins européens à l'export, c'est bien celui de l'armement (ici un Rafale de Dassault).

S'il y a un domaine où la France devance tous ses voisins européens à l'export, c'est bien celui de l'armement (ici un Rafale de Dassault). - C. Amboise - Armée de l'air

La France a réussi à vendre pour un montant record d'armes en 2014, a annoncé le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian ce mercredi 11 mars.

La France championne de l'exportation d'armes. Les exportations hexagonales d'armement ont atteint un nouveau record en 2014, avec un montant supérieur à 8 milliards d'euros, a annoncé mercredi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

"Depuis mon arrivée (en 2012), le montant des prises de commandes a doublé", a-t-il ajouté. Celles-ci se sont élevées à 4,8 milliards d'euros en 2012 et 6,87 milliards d'euros en 2013, ce qui représente une hausse de 43% par rapport à l'année précédente. En 2014, la hausse est donc d'au moins 16% par rapport à 2013, année déjà prolifique

"J'ai toutes les raisons de penser que nous allons poursuivre sur cette lancée en 2015", a poursuivi le ministre. La France s'apprête notamment à livrer trois milliards de dollars d'armement au Liban à partir d'avril ainsi que 24 avions de chasse Rafale et une frégate multimissions à l'Egypte, un contrat d'un montant de 5,2 milliards d'euros.

L'Inde, le Golfe et les particuliers s'équipent plus

Il convient toutefois de noter que c'est le volume global de vente d'armes qui augmente, partout dans le monde ces dernières années, pas spécialement la part de marché de la France. Ainsi entre 2009 et 2013, les ventes mondiales de cette industrie très particulière ont crû de 14%, selon une étude d'un institut suédois spécialisé, le Sipri. Selon cette même enquête, la Chine a raflé à la France la quatrième place au classement des principaux pays vendeurs d'armes en 2014. Les Etats-Unis, eux, restaient en tête du classement. 

Du côté des importateurs l'Inde et les pays du Golfe ont augmenté leurs achats d'équipements ces dernières années. Il apparaît en outre que le nombre de guerre a tendance à se réduire sur la même période, tandis que le nombre de guerillas et de guerre civile, au sein d'un même pays, est en hausse. Le même institut suédois en déduit que la hausse des ventes d'armes correspond à l'augmentation des achats par des particuliers.

N.G. avec AFP