BFM Business

L'industrie textile recrée des emplois pour la première fois depuis 40 ans

Avec plus de 2000 créations d'emplois en 2017, le textile connaît une étonnante renaissance dans l'Hexagone après des décennies de crise. Mais le secteur va devoir attirer des talents pour continuer à croître.

Le chiffre est historique. Pour la première fois en France depuis 40 ans, le secteur du textile a créé des emplois. En 2017, ce sont plus de 2100 emplois qui ont été créés sur tout le territoire et ce après des décennies de chute sans discontinuer. Et un renouveau qu’on observe surtout en régions puisque les principales régions du textile en France sont l’Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France et le Grand Est.

Mais comment le textile semble être sorti d'une crise aussi longue? Il y a plusieurs facteurs: d’abord le succès des marques qui surfent sur l’engouement du "made in France" comme Armor Lux ou Saint-James. Mais aussi de nouveaux arrivants qui viennent dynamiser le marché comme Le Slip Français ou la jeune marque de jeans 1083 qui font fabriquer en France et qui ont donné un coup de jeune à la filière. Elles répondent aux attentes des consommateurs qui sont en demande de traçabilité.

La France deuxième plus gros producteur de textile technique

Mais c’est aussi du côté de l’innovation qu’il faut chercher les explications de ce renouveau. Ces dernières années, les usines textiles en France ont beaucoup investi pour être plus compétitives par rapport à la main d’œuvre à bas coût chinoise. Et aussi pour proposer des textiles de plus en plus perfectionnés notamment dans le monde des textiles techniques comme ceux utilisés par les professionnels de la sécurité, de l’agriculture ou même de l’aéronautique ou de la chirurgie comme les artères tricotées par exemple. Aujourd’hui la France est le deuxième plus gros producteur d’Europe de ces textiles techniques juste derrière l’Allemagne.

Mais est-ce une embellie passagère pour le secteur ou une réelle sortie de crise? Si la dynamique est favorable, le secteur va devoir résoudre le problème du recrutement. Car l'industrie textile a énormément de mal à embaucher. Après des années de crise, le secteur pâtit d’une mauvaise image auprès des jeunes diplômés or ce sont de plus en plus des métiers qualifiés comme d’ingénieurs dont le secteur a besoin. La moyenne d’âge dans le textile est aujourd’hui de 50 ans et si la filière ne rajeunit pas ses effectifs dans les années à venir, l’embellie pourrait n’être que de courte durée.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco