BFM Business

Aéronautique: 8800 emplois perdus en 2020 dans le Sud-Ouest

Un avion Airbus à l'usine de Toulouse-Blagnac en juin 2017

Un avion Airbus à l'usine de Toulouse-Blagnac en juin 2017 - REMY GABALDA © 2019 AFP

Les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine concentrent la majorité de la production de la filière aéronautique, fortement touchée par la crise sanitaire.

Les entreprises aéronautiques ont supprimé 8800 emplois en 2020 en Occitanie et Nouvelle Aquitaine, deux régions qui concentrent la majorité de la production d'une filière terrassée par la crise économique et sanitaire, selon les chiffres de l'Insee. Cela représente une baisse des effectifs de 5,5%, sans pour autant comptabiliser les intérimaires, selon l'étude rendue publique vendredi par l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Le département de la Haute-Garonne, englobant la région toulousaine, concentre à lui seul 4900 suppression d'emplois dans ce secteur. Et l'Occitanie est plus impactée (-6250 salariés) que la Nouvelle Aquitaine (-2550 salariés). Les entreprises sous-traitantes et les prestataires divers sont nettement plus touchés (-7,5% de leurs salariés) que les donneurs d'ordre (-0,9%), notamment Airbus, relève l'Insee. Sur les 8800 emplois supprimés, 2150 l'ont été dans la métallurgie.

"Effets amortisseurs des mesures de soutien"

Le fort ralentissement du trafic aérien a un effet dévastateur sur les avionneurs et les entreprises sous-traitantes gravitant autour d'eux, mais la directrice de l'Insee en Occitanie, Caroline Jamet, souligne "les effets amortisseurs des mesures de soutien qui ont vraiment joué un rôle". L'année dernière, "on a pratiquement éliminé les créations d'emplois survenues ces deux années précédentes", fait toutefois remarquer le responsable des études de l'Insee en Occitanie.

Le 9 mars, une étude de la CCI de Haute-Garonne et de la Banque de France estimait que la filière aéronautique en Haute-Garonne avait perdu près de 10% de ses effectifs salariés et 33% de son chiffre d'affaires en 2020. Les salariés de l'aéronautique se sont mobilisés au cours des derniers mois pour protester contre les plans sociaux, dénonçant que certaines entreprises profitaient de la crise pour débaucher.

J. Br. avec AFP