BFM Business

Flight Simulator: Pour le Français Asobo, c'est "la consécration de douze ans de collaboration avec Microsoft"

Martial Bossard, co-fondateur du studio bordelais Asobo, était invité ce mardi sur le plateau de BFM Business.

Très attendue depuis sa dernière version, il y a près de quatorze ans, Microsoft Flight Simulator fait son grand retour. Sorti en 1982, le jeu est l'un des plus anciens logiciels produits par Microsoft, et est considéré comme la simulation de vol la plus complète et précise du monde du jeu vidéo. Avec, aux commandes de la nouvelle version, le studio bordelais Asobo. Martial Bossard, son co-fondateur, était l'invité ce mardi de Good Morning Business sur BFM Business.

"C'est la consécration de douze ans de collaboration avec Microsoft", souligne Martial Bossard. "On a d'abord commencé sur des projets un peu plus légers basés sur les personnages Pixar" avant de prendre en main la nouvelle version de Flight Simulator. "C'est un grand challenge et un grand honneur pour le studio", estime-t-il.

Un accélérateur pour le développement du studio français? "Jusqu'à présent on a une croissance plutôt maîtrisée, constante et progressive, et c'est ce qu'on essaie de garder, puisqu'une croissance non maîtrisée pourrait aussi être un danger pour le studio", qui a réalisé 17 millions d'euros de chiffre d'affaires l'année passée. Depuis la sortie du jeu, ces dernières 24 heures, "en termes de résultats de ventes, en termes de connexion, en termes surtout de succès critiques, nous sommes tous excessivement satisfaits par ces premiers résultats", se réjouit le co-fondateur d'Asobo.

"Apporter une nouvelle pratique"

"La dernière mouture s'est vendue à cinq millions d'exemplaires, c'est quand même quelque chose de conséquent. On espère aussi apporter une nouvelle pratique (…) car nous sommes maintenant capables de représenter la Terre de manière très réaliste. Si auparavant les gens étaient intéressés par la simulation pure, et ce qu'on appelle du vol par instruments (…), ici on peut aussi apporter du vol à vue. Vous pouvez cliquer n'importe où sur la planète, vous apparaissez en vol (…). On peut apporter une nouvelle manière de consommer la simulation de vol", assure Martial Bossard.

Jérémy Bruno