BFM Business

Fleur Pellerin veut lancer "une école universelle pour l'entreprenariat"

Fleur Pellerin veut former les Français à l'entreprenariat.

Fleur Pellerin veut former les Français à l'entreprenariat. - -

La ministre déléguée à l'Economie numérique travaille à la création d'une école entrepreneuriale, accessible à tous quel que soit son âge et sa situation, pour promouvoir l'esprit d'entreprise.

Fleur Pellerin veut former les Français à entreprendre. Interrogée ce mardi 27 août sur RMC, la ministre déléguée à l'Economie numérique et aux PME a annoncé son intention d'ouvrir une école dédiée à ce thème.

L'idée lui est venue en écoutant des jeunes chefs d'entreprise raconter leur histoire. Certains lui expliquaient qu'ayant "fait HEC", il ne savait toujours pas en sortant "combien pouvait coûter un site internet", ou "quelles spécifications préciser à un prestataire", ou encore "quel statut juridique choisir pour sa société"... "Des détails extrêmement pratiques, qui peuvent paraître triviaux", mais qui sont essentiels, souligne-t-elle.

Accessible quel que soit l'âge et la situation professionnel

"Tout le monde" pourra intégrer cette école, "qu'il ait fait des études ou pas, qu'il soit diplômé ou pas, qu'il vienne d'avoir son bac, ou qu'il soit un salarié ou un chômeur de plus de cinquante ans, précise la ministre. Enfin, cette "école universelle" sera aussi extrêmement "dématérialisée", pour faire en sorte que "tout le monde y ait accès".

La ministre a par ailleurs défendu le statut d'auto-entrepreneur. Reconnaissant la nécessité de lutter contre des abus "marginaux" comme du "salariat déguisé", elle a répété qu'elle considérait ce statut, qui représente près de la moitié des créations d'entreprises chaque année, est "favorable, simple, permet à beaucoup de gens de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale". Il faut le "préserver", a-t-elle lancé. 

N.G.