BFM Business

Faute de vols internationaux, Qantas va proposer à ses clients de survoler l’Antarctique

Qantas veut bannir 100 millions d’objets en plastique à usage unique de ses avions de ligne, chaque année et dès la fin 2020.

Qantas veut bannir 100 millions d’objets en plastique à usage unique de ses avions de ligne, chaque année et dès la fin 2020. - Qantas

Associée au voyagiste Antarctica Flights, la compagnie australienne qui a annulé ses vols internationaux prévoit d'effectuer 7 vols d'une durée de 12 à 13 heures au-dessus de l'Antarctique.

En raison de l’épidémie de coronavirus, Qantas a annoncé en juin dernier l’annulation de tous ses vols internationaux, au moins jusqu’au 24 octobre. Sans attendre de savoir si une reprise normale de son activité sera envisageable à cette date, la compagnie australienne a d’ores et déjà décidé de diversifier son offre en proposant des rotations touristiques au-dessus de l’Antarctique à compter du mois de novembre, rapporte Air Journal.

Au départ des aéroports de Sydney, Melbourne, Brisbane, Adélaïde et Perth, ces vols d’une durée de 12 à 13 heures sont techniquement considérés comme des vols intérieurs puisqu’il n’y a pas de passage de frontière. Le passeport n'est donc pas nécessaire. Au total, sept rotations sont programmées d’ici février 2021.

Les passagers voyageront à bord d’un Boeing 787-9 Dreamliner de Qantas pour effectuer ces vols affrétés par Antarctica Flights. L’appareil survolera les cotes de l’Antarctique à une altitude relativement basse pour leur permettre d’admirer les larges étendues glacées qui seront visibles environ trois heures après le décollage.

730 euros minimum

A bord, des experts informeront les passagers sur l’environnement polaire et son histoire tandis que des vidéos seront projetées pour témoigner de la vie sur le continent glacé. Des repas et boissons ainsi qu’un kit sanitaire seront également fournis.

"Nous glissons sans effort au-dessus de sommets montagneux, de calottes glaciaires, de glaciers et d’incroyables paysages polaires pendant environ quatre heures", a indiqué le PDG d’Antarctica Flights.

Pour prendre part à ces excursions, il faudra débourser un minimum de 730 euros pour un siège au-dessus de l’aile en classe Economie. Comptez 4875 euros pour s’offrir les meilleures places en classe Affaires. A noter qu’un changement de siège est prévu à mi-chemin pour les clients "désavantagés" durant la première moitié du vol.

P.L.