BFM Business

Voiture électrique cherche borne de recharge rapide à proximité

Nissan a fait appel à la société française DBT CEV pour concevoir des bornes de recharge en Europe.

Nissan a fait appel à la société française DBT CEV pour concevoir des bornes de recharge en Europe. - DDT CEV

Rechargeant un véhicule en quelques dizaines de minutes, les bornes rapides sont encore peu répandues. Plusieurs initiatives visent à les multiplier sur nos routes.

Cela reste le frein majeur à l'essor du véhicule 100% électrique : l'absence de réseaux denses de bornes de charge rapide, équivalent aux stations services pour le carburant.

Pour y remédier, Renault-Nissan profite de la COP21, du 30 novembre au 11 décembre 2015, pour installer 27 nouvelles bornes de recharge rapide (sur 90 bornes au total) destinés à ses véhicules électriques en Ile-de-France.

Elles alimentent la flotte de 200 véhicules électriques qui offriront un service de navette pendant la conférence. Il ne leur faudra, selon le constructeur, qu'une trentaine de minutes pour recharger les véhicules électriques jusqu'à 80% de leur capacité.

A l'issue de la COP21, 14 des 27 bornes de recharge rapide resteront en place après la conférence sur le changement climatique et seront mises à la disposition du public, notamment deux à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, deux sur le périphérique parisien ainsi qu'une autre à l'aéroport d'Orly. 

Nissan a développé son propre réseau de bornes

Cette initiative de Nissan, constructeur de la Leaf, voiture électrique à succès, s'inscrit dans sa stratégie de construction d'un réseau de plus de mille bornes de recharge rapide en Europe.

Le constructeur a jugé indispensable de rassurer les acheteurs de ses voitures, eu égard à leur autonomie maximale limitée (200 km environ), en finançant lui-même une infrastructure de recharge. Nissan s'est notamment associé à Auchan et à Cora pour installer ses bornes sur les parkings des hypermarchés.

Mais il n'est pas le seul. Comme les pétroliers en leur temps, les fournisseurs d'électricité, qui disposent de la ressource d'énergie, sont, eux aussi, directement intéressés à investir dans les réseaux de bornes.

Le premier d'entre eux, EDF, agit par le biais d'une filiale, Sodetrel. Corri-Door est le nom de son réseau de 200 stations de charge rapide. L'électricien est en train de déployer ses bornes sur les principaux axes autoroutiers français, ainsi que dans les centres commerciaux à proximité. 

EDF investit dans un réseau de recharge

Elles permettent, grâce à des connecteurs électriques multiples, de recharger votre véhicule en moins de 30 minutes, quel qu’en soit le modèle, puisque plusieurs standards coexistent en matière de chargeurs rapides.

Sodetrel a inauguré il y a quelques semaines, sa première borne de recharge rapide en zone urbaine, dans le quartier d'affaires de la Défense, en Ile-de-France.

Dernière initiative en date, la France, l’Espagne et le Portugal ambitionnent de déployer un "corridor vert": un réseau de bornes de recharge rapide sur les axes autoroutiers reliant leurs capitales, à l'horizon 2019-2020.

Installées tous les 80 kilomètres, ces bornes permettront de faire le plein d'électricité en moins d'une demi-heure sur les principales aires d’autoroute des axes Paris-Bordeaux-Lisbonne et Paris-Lyon-Madrid.

Frédéric Bergé