BFM Business

Voici la maison du futur "made in Germany"

"B10" est la première maison active d'Allemagne.

"B10" est la première maison active d'Allemagne. - E-Lab Projekt GmbHB10 - Zooey Braun

Construit à Stuttgart, dans le sud de l'Allemagne, ce pavillon de 85 mètres carrés préfigure ce que pourraient être les habitations de demain.

"B10" est la première maison active au monde. Baptisée ainsi en raison de sa localisation, au 10 Bruckmannweg à Stuttgart (Allemagne), elle a été construite et imaginée par l’architecte allemand Werner Sobek et réalisée par l’entreprise Schwäbische Alb, spécialisée dans la constructions de préfabriqués en bois. Avant d'être installée sur son terrain, la maison a d'ailleurs été assemblée en usine. D'une superficie de 85 mètres carrés, elle est entièrement construite en bois, verre et métal. Son toit est, quant à lui, coiffé de 40 panneaux photovoltaïques. 

Selon le site du projet, une maison active se définit comme "un bâtiment innovant et durable, qui produit toute l'électricité dont il a besoin à partir de sources d'énergie durables, et dont les matériaux peuvent être recyclés à 100%". Dans les faits, les vertus écologiques de "B10" sont apparues dès sa construction. Lors de son assemblage, les énergies fossiles n'ont pas été utilisées, et, en l'absence de fondations, l'empreinte au sol a également été réduite. 

La domotique au service des économies d'énergie 

Première motivation des architectes, les économies d'énergie sont aussi générées par une conception repensée à l'intérieur de cette habitation. Elle est équipé une centrale domotique, dont le rôle est de gérer divers paramètres. S'il fait froid, le système de chauffage est automatiquement mis en route, à l'inverse, s'il fait chaud, il est immédiatement coupé. Le système commande également la luminosité de la maison via la gestion des volets, des ouvertures et des points lumineux. Même la température du réfrigérateur est calculée en permanence. Les habitants ont toutefois la possibilité de régler eux-mêmes ces paramètres au moyen de leur smartphone ou de leur tablette. 

B10 devrait consommer 4.200 kW d'électricité et en produire le double grâce à ses 40 panneaux photovoltaïques.
B10 devrait consommer 4.200 kW d'électricité et en produire le double grâce à ses 40 panneaux photovoltaïques. © E-Lab Projekt GmbH - Zooey Braun

Une maison "triple zéro"

En raison de sa méthode de construction, de l'origine de son énergie (100% renouvelable) et de la gestion intelligente de sa consommation, "B10" peut être qualifiée de "maison triple zéro". Le pavillon ne consomme aucune énergie: ses panneaux produisent jusqu'à 10 kW/h et un accumulateur de 11 kW/H stocke le surplus. Si les prévisions des concepteurs sont exactes, la maison devrait produire 8.300 kW et n'en consommer que 4.200. Par ailleurs, ces derniers garantissent le zéro émission et zéro déchets. 

Mais cette maison sera-t-elle également agréable à vivre? Pour en avoir le coeur net, Schwäbische Alb a décidé d'y loger gratuitement deux étudiants qui y vivront toute l'année.

Antonin Moriscot