BFM Business

Vacances propres: le bon geste sur la plage

C'est la 45ème édition de la campagne "Vacances propres":  Elle interpelle plus directement ceux qui jettent leurs déchets en vacances.

C'est la 45ème édition de la campagne "Vacances propres": Elle interpelle plus directement ceux qui jettent leurs déchets en vacances. - Vacances Propres

Les Français en congés n'ont pas toujours le bon réflexe: les lieux de villégiature sont souillés par les déchets nuisibles à notre environnement. Pour les sensibiliser, Vacances Propres a lancé sa 45ème campagne de prévention des déchets sauvages.

Les Français ne sont pas à un paradoxe près: ils sont 95% à affirmer jeter leurs déchets dans les poubelles publiques. Et presque autant à remporter leurs déchets s'il ne trouvent pas de poubelles selon une étude Market Invest. Et pourtant ce sont 88.000 tonnes de déchets sauvages qui souillent notre paysage. Le poids de 8,7 tours Eiffel. Sur les plages, on retrouve environ 4.200 tonnes de déchets sauvages par an.

59% des Français jugent même ses déchets sauvages "inadmissibles" et "irrespectueux". Ils sont nombreux à estimer qu'il faudrait verbaliser les mauvais gestes. Et pourtant beaucoup ne franchissent pas le pas. L’association passe donc à l’offensive avec une toute nouvelle campagne qui vise à réveiller les consciences. Le slogan: "Vous pouvez laisser une plus belle trace sur terre". Le nouveau logo est plus moderne et direct: "les déchets c'est pour la poubelle".

450 ans à disparaître

Depuis plus de 40 ans, ce sont 12 entreprises et organisations qui sont mobilisées, un millier de collectivités. La SNCF a rejoint le mouvement l'an dernier avec des opérations dans les gares parisiennes. La campagne sur le Tour de France se poursuit: plus de 100.000 sacs sont distribués actuellement.

Sans oublier l'opération "Je navigue, je trie" dans 30 ports de plaisance. L'objectif est d'inciter à rapporter les déchets dans les ports. 1 Français sur 2 connait désormais les sacs à rayures "Vacances propres" . L'an dernier, ce sont près de 2,2 millions de ces célèbres sacs qui ont permis de collecter 22.000 tonnes de déchets.

Si vous n'avez pas le bon réflexe, les conséquences peuvent être très lourdes pour la planète. Une canette en aluminium peut mettre 100 ans à se décomposer, une boîte en aluminium 200 ans et un sac plastique 450 ans. Ce qui met la santé humaine en danger. 500 milliards de sacs plastiques sont consommés chaque année dans le monde.

Nathalie Croisé