BFM Business

Un vélo qui recycle l'air pollué, le dernier pari de Daan Roosegaarde

Des vélos pour nettoyer l'air.

Des vélos pour nettoyer l'air. - Daan Roosegaarde

Cet inventeur néerlandais a déjà mis au point une tour qui filtre l'air vicié et transforme les déchets en bijoux. Il rêve désormais d'implémenter sa technologie sur des bicyclettes.

La Smog Free Tower est un aspirateur hyper puissant. Pour répondre au problème de la pollution dans les villes, le designer Dan Roosegaarde a travaillé pendant trois ans sur cette tour qui aspire l'air pollué, le nettoie de ses composants et le rejette. Après une phase de test à Rotterdam (Pays-Bas), ce bâtiment amovible a été installé en octobre dernier à Pékin en Chine.

La tour envoie des ions chargés positivement dans l'air. Ils s'accrochent aux particules fines et sont attirés dans le bâtiment lui-même recouvert d'une surface d'ions chargés négativement. Les particules fines emprisonnées sont comprimées et l'air propre relâché. Ces particules étant majoritairement composées de carbone, Dan Roosegaarde n'a pas voulu qu'elles finissent à la poubelle. Il a donc décidé de s'en servir. Le designer en fait des "pierres" serties dans des bagues et des boutons de manchettes.

Des filtres ambulants

Selon cet inventeur, cette tour serait capable de nettoyer 30.000 mètres cubes d'air par heure. Seul inconvénient, le bâtiment reste statique, il n'assainit donc que l'air environnant. Dan Roosegaarde travaille donc depuis quelques jours à une déclinaison de son concept.

Il voudrait adapter cette technologie à des vélos. Les bicyclettes seraient équipées de petits capteurs qui attirent l'air pollué pour le transformer en air propre. Ces filtres fonctionneraient soit grâce à des panneaux solaires installés sur les vélos, soit grâce au pédalage.

Ce projet n'est, pour l'instant, qu'au stade de la réflexion, mais le créateur aurait déjà été contacté par des constructeurs de vélos qui aimeraient équiper leurs engins de filtre ambulant.

-
- © -
-
- © -
-
- © -
D. L.