BFM Business

Suez en passe de perdre la gestion de l’assainissement de Bordeaux Métropole au profit de Veolia

Suez en passe de perdre un gros contrat à Bordeaux

Suez en passe de perdre un gros contrat à Bordeaux - DOMINIQUE FAGET / AFP

L’assainissement de toute la métropole bordelaise devrait passer chez Veolia. Une grosse défaite pour Suez qui occupait ce marché depuis 30 ans.

C’est une nouvelle défaite qui se profile pour Suez. Le spécialiste de la gestion de l’eau et des déchets joue un de ses plus gros contrats ces jours-ci. Celui de l’assainissement des eaux de la métropole de Bordeaux est remis en jeu par les élus locaux. Et selon plusieurs sources proches du groupe, Suez est en passe de le perdre. Une réunion informelle de l’exécutif de la métropole devait se tenir jeudi après-midi avant que la décision officielle ne soit prise vendredi.

Un contrat à 240 millions d'euros

Depuis plusieurs mois, Suez et son rival Veolia se livrent une bataille acharnée pour décrocher ce contrat de 40 millions d’euros par an pendant six ans. Pour le premier, il s’agit de conserver la position qu’il occupe depuis trente ans à Bordeaux. Et de protéger un de ses plus importants contrats alors que le groupe traverse une passe difficile.

De son côté, Veolia pousse tant qu’il peut pour ravir la place de son grand rival et de l’enfoncer un peu plus dans la crise qu’il traverse. Pour Suez, la perte du contrat de Bordeaux serait un vrai coup dur. Le groupe a déjà cédé à Veolia un contrat de près de 400 millions d’euros sur douze ans pour le traitement des eaux de Valenton (Val-de-Marne). D’autant plus dur à digérer qu’il fait l’objet d’enquêtes judicaires pour favoritisme.

Matthieu Pechberty