BFM Business

SolarWorld reprend les activités solaires de Bosch en Allemagne

SolarWorld possède pour le moment deux usines, à Freiberg en Allemagne et à Hillsboro aux Etats-Unis.

SolarWorld possède pour le moment deux usines, à Freiberg en Allemagne et à Hillsboro aux Etats-Unis. - -

Le photovoltaïque allemand n'est pas tout à fait mort. Le groupe SolarWorld va reprendre une partie des activités solaires de Bosch en Allemagne. Ce dernier avait annoncé se désengager de cette branche jugée peu rentable.

Les salariés allemands de Bosch seront-ils sauvés? SolarWorld, entreprise allemande de photovoltaïque, a annoncé la reprise des activités solaires du géant Bosch, ce mardi 26 novembre. L’accord doit être finalisé en février 2014, après accord des autorités allemandes de la concurrence.

Le montant de la reprise n’a pas été dévoilé. SolarWorld va reprendre 800 salariés sur le site d’Arnstadt, au centre de l’Allemagne. Ce site, le plus grand de la division solaire de Bosch, emploie actuellement 1.600 personnes à la fabrication de cellules photovoltaïques.

Selon SolarWorld, cette reprise permettra de porter la capacité de production à plus d’un gigawatt, une première dans le solaire allemand. Le groupe possède déjà un site de production à Freiberg, à l’est de l’Allemagne, et un autre à Hillsboro, aux Etats-Unis.

2,4 milliards d'euros de pertes

Bosch avait annoncé la fin de son activité photovoltaïque en mars dernier. Cette branche avait en effet enregistré près de 2,4 milliards d’euros de pertes en 2012, malgré d’importants investissements. Au total, ce désengagement va toucher 3.000 salariés, dont 200 sur le site de Vénissieux en France.

Un autre industriel allemand, Siemens, avait lui aussi mis un terme à son activité dans le solaire. Avec la concurrence des panneaux chinois à bas coûts et la fin des subventions publiques, le secteur a connu des jours sombres ces derniers mois.

SolarWorld, lui-même, n’a pas été épargné, avec une importante restructuration qui doit se terminer début 2014. Pour le moment, la société basée en Allemagne continue d’enregistrer des pertes.

A.D.