BFM Business

Mars Chocolat France lauréat du prix "Gestion de l'Energie"

Mars Chocolat France lauréat du prix "Gestion de l'Energie" pour son projet "Vapeur verte" à l'usine d'Haguenau. Elle produit essentiellement des M&M’s.

Mars Chocolat France lauréat du prix "Gestion de l'Energie" pour son projet "Vapeur verte" à l'usine d'Haguenau. Elle produit essentiellement des M&M’s. - MARS Chocolat France

C'est dans le cadre des Grand Prix ESSEC des Industries de la Consommation Responsable que le 4ème groupe alimentaire mondial a été récompensé. C'est son projet "Vapeur verte" qui lui vaut l'un des 9 prix décernés le 6 mars dernier.

Pour produire les billes M&M’s et les barres MARS, il faut de l'énergie et aussi de la vapeur. Cette dernière sert notamment à faire fondre le chocolat. MARS Chocolat ayant décidé d'atteindre "Zéro émission de carbone à l’horizon 2040", il a choisi de revoir le fonctionnement de ses usines. Celle d'Haguenau, la plus grande en France, a été la première à bénéficier d’une "vapeur verte". Le principe est simple: un réseau de chaleur de 1.300 mètres connecte l’usine de Mars à l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) des déchets ménagers de Schweighouse-sur-Moder.

La valorisation consiste à récupérer le pouvoir calorifique de ces déchets et de le transformer en électricité et/ou en chaleur. Résultat: un système totalement innovant de production d'énergie thermique renouvelable.

4,5 millions d'euros investis

Le bilan a été rapidement très positif: ce nouveau réseau permet désormais de satisfaire 90% des besoins de Mars Chocolat France. Dans le même temps, il conduit à une réduction de 60% des émissions de gaz à effet de serre. Il est opérationnel depuis janvier 2014. C'est l’aboutissement d’un partenariat conclu avec SITA, COFELY Services, et le SMITOM de Haguenau Saverne.

L'investissement s'est élevé à 4,5 millions d’euros. L’ADEME a également contribué au financement de ce projet de réduction de l’impact environnemental de la production de l’usine de Haguenau en finançant 1,4 million d’euros à travers le Fonds Chaleur.

Vers une chaufferie biomasse

Mars Chocolat France renforce donc son ancrage dans la région: il compte 2 sites industriels dans le Bas-Rhin et est le 9e employeur privé en Alsace. Le groupe est implanté depuis 40 ans dans la région. A Haguenau, l’usine produit essentiellement des M&M’s: 70.000 tonnes sont livrées à plus de 60 pays depuis le site alsacien. Les cacahuètes sont grillées aux Pays-Bas et transformées dans l’usine depuis 1974. La production des barres Mars et Milky Way remonte à près de 40 ans. Les partenaires voient déjà plus loin et préparent l’installation d’une chaufferie biomasse à proximité de l’Unité de Valorisation Énergétique. Elle devrait permettre de compléter l’offre énergétique et de couvrir des besoins complémentaires auprès des industriels de la zone d’activité voisine.

Nathalie Croisé