BFM Business

Les Français aiment l'eau du robinet

72% des Français sont satisfaits de la qualité globale de l'eau du robinet.

72% des Français sont satisfaits de la qualité globale de l'eau du robinet. - Fred Tanneau - AFP

Selon un sondage TNS Sofres réalisé pour le Centre d'information sur l'eau, près de 3 usagers sur 4 sont satisfaits de la qualité de l'eau qui coule de leurs robinets.

Que pensent les Français de leur eau du robinet? Globalement du bien. Près 72% d'entre eux sont satisfaits de sa qualité et 66% déclarent en boire tous les jours ou presque, indique le dernier baromètre TNS Sofres "Les Français et l’eau".

Par rapport à la dernière édition, l'image globale de l'eau du robinet a encore progressé. 6 Français sur 10 assurent la préférer à celle qu'ils pourraient acheter en bouteille "parce que c'est pratique à la maison" (55% en 2013). Et 56% "parce qu'elle est moins chère". 35% souligne sa qualité sanitaire et la confiance qu'ils ont dans la façon dont elle est traitée. Seuls 22% avancent des raisons écologiques, du fait de l'absence d'emballage. 

Une eau toujours perçue comme chère 

Si 84% des usagers se disent satisfaits du service public de l'eau dans leur commune, les deux tiers des personnes interrogées la jugent néanmoins trop chère. Ce qui d'ailleurs ne les empêchent pas de penser que leur facture n'est pas près de baisser. Ils sont même 88% à être convaincus que son prix va augmenter dans les années à venir, à cause de la hausse du coût de la vie (59%) et de la nécessité de besoins croissants de traitements (également 59%). 

Cette perception s’explique en partie par la méconnaissance qu’ont les Français du coût que représente le traitement de l'eau potable. L’enquête révèle en effet qu’un tiers seulement d'entre eux parvient à donner le prix du m3 qu'ils paient. Et la grande majorité cite un prix nettement supérieur au 3.65 euros par m3 (prix moyen observé par l'Insee en décembre 2014 pour une facture de 120 m3). 71% des sondés ignorent enfin que le prix final est fixé par les municipalités.

Les Français s'inquiètent de la dégradation de l'environnement 

L'enjeu écologique ne leur échappe pas pour autant. L'importance de la préservation des ressources en eau et la nécessité de dépolluer les eaux usées pour protéger la nature font quasiment l'unanimité (98%). 7 français sur 10 sont convaincus que les ressources sont polluées et 62% pensent que leur qualité va se dégrader. Soucieux de l’environnement, 51% d’entre eux affirment ainsi être attentifs aux quantités d’eau qu’ils consomment pour des raisons écologiques (contre 47% dans le précédent baromètre). De plus, l’attention portée aux quantités d’eau consommées reste motivée par l’argument économique, mais dans une moindre mesure que l'année 2013 (49% contre 53%).

K.F