BFM Business

Les femmes de Barefoot College électrifient l'Inde

L'objectif de l'ONG Barefoot est double: permettre le développement énergétique de l'Inde et permettre à ses femmes de s'affranchir de certaines traditions.

L'objectif de l'ONG Barefoot est double: permettre le développement énergétique de l'Inde et permettre à ses femmes de s'affranchir de certaines traditions. - Roberto Schmidt - AFP

Respecter les savoir-faire traditionnels des populations locales tout en leur permettant de maîtriser une technologie de pointe, c'est le pari réalisé en Inde par l'ONG Barefoot.

Basé depuis 40 ans en Inde, dans l'état du Rajasthan, Barefoot College oeuvre auprès des populations les plus marginalisées de la société et forme en particulier les femmes aux rudiments de l'industrie solaire. 

Megan Kanwar est l'une des "étudiantes" ayant suivi les cours proposés. Une formation qui insiste sur un point: la maîtrise des solutions solaires. Ainsi, toutes les participantes ont appris à installer, utiliser et entretenir des unités solaires sophistiquées. L'idée de l'ONG étant, qu'à terme, ces femmes puissent installer en autonomie de tels équipements dans leurs villages. Pourtant, l'apprentissage n'a pas été facile.

La jeune femme rapporte qu'au début les filles "avaient toutes très peur". Interrogée sur sa propre expérience, la jeune femme précise: "moi, je m'inquiétais de ne pas pouvoir comprendre la technologie. J'ai insisté, persévéré et maintenant, je suis capable d'installer un système d'énergie solaire complet pour une maison ou un foyer."

Les femmes, un "potentiel inexploité" 

Au Rajasthan, les femmes rajput sont toutes liées par le Purdah, une ségrégation imposée entre les sexes qui leur interdit de quitter leurs maisons. Le fait de pouvoir "faire des études" grâce à Barefoot College est donc perçu comme "une libération, un grand pas" pour la condition féminine locale. 

La directrice de l'établissement, Meagan Fallone estime pour sa part que les femmes "représentent depuis longtemps un potentiel inexploité dans les pays en développement, car elles sont profondément ancrées dans leurs communautés: elles y exercent en effet une influence énorme et en maîtrisent parfaitement les rouages". C'est donc par elles que doit venir le développement énergétique des villages. 

Actuellement présent dans 72 pays, Barefoot College estime avoir équipé plus de 1.600 villages avec son modèle d'électrification solaire, ce qui signifie que ces femmes ingénieures ont déjà apporté de l'énergie à plus de 600.000 personnes. 

Antonin Moriscot