BFM Business

Les bouteilles en plastique redécouvrent la consigne

Les kiosques de récupération acceptent tout type de bouteille ou de flacon en plastique.

Les kiosques de récupération acceptent tout type de bouteille ou de flacon en plastique. - Indranil Mukherjee-AFP

Des kiosques automatiques de recyclage de bouteilles fleurissent sur les parkings de nos supermarchés. En retour, le "consommateur trieur" reçoit des bons de réduction à dépenser sur place.

L'écologie ça peut rapporter au consommateur vertueux ! C'est le sens de l'initiative prise par une filiale de Suez Environnement, Réco France, qui consiste à récompenser (modestement) ceux qui font l'effort de recycler leur bouteille en plastique ayant servi à tout type de contenu (eau, lait, shampoing, lessive). 

Sur la seule année 2014, ce sont 62 tonnes de plastique qui ont ainsi été récupérées par le géant français, grâce à ce système.

Réco France, a installé, près de supermarchés, des "kiosques" automatiques de recyclage des bouteilles en plastique. Ces bornes éditent en retour des bons d'achat au profit de celui qui a effectué ce tri sélectif.

Ce sont 2 centimes par bouteille recyclée qui sont accordés aux auteurs de ce geste citoyen. Une somme modique mais toujours supérieure au geste gratuit consistant à déverser ses bouteilles et flacons en plastique dans les bacs de tri sélectif de leur immeuble ou maison.

Cette approche rappelle le concept de consigne employé autrefois pour les bouteilles en verre. Mais elle s'en distingue par le fait que le consommateur ne récupère pas une taxe payée à l'achat mais est récompensé en bon d'achat.

Une quarantaine de "récupérateurs" seront installés fin 2015

Si elle n'est pas la seule à inciter la grande distribution au recyclage des plastiques (Auchan a installé un "kiosque" ad hoc dans un de ses magasins du Nord de la France), Réco France semble la plus avancée.

Une trentaine de ces "récupérateurs" de bouteilles en plastique sont déjà en service sur des parkings de supermarchés intéressés par cette initiative peu commune en France alors qu'elle est très répandue outre-Rhin.

Ce sont surtout des enseignes Super U et Intermarché qui ont joué le jeu. Outre l'atout de participer à une initiative environnementale, l'intérêt pour elles tient au fait que les bons d'achats édités par les kiosques sont à dépenser dans les magasins qui ont accepté cette installation écologique sur leur parking.

L'initiative remonte à 18 mois et la filiale de Suez Environnement prévoit de finir l'année 2015 avec 40 "kiosques" de recyclage sur toute la France.

"L'intérêt pour nous est évident. Il s'agit d'augmenter le taux de recyclage des bouteilles en plastique tout en alimentant notre outil industriel" explique-t-on au siège de l'entreprise. 

L'enjeu sous-jacent est la valorisation des plastiques. Celle-ci est au coeur du développement de l'économie "circulaire", ces matériaux pouvant être réutilisés, après retraitement, dans la production manufacturière.

Frédéric Bergé