BFM Business

Le Quai d'Orsay, vitrine de la lutte contre le réchauffement climatique

L'exposition affichée sur les grilles du ministère des Affaires étrangères et visible jusqu'à fin décembre.

L'exposition affichée sur les grilles du ministère des Affaires étrangères et visible jusqu'à fin décembre. - Fondation GoodPlanet

Jusqu'à fin décembre, les grilles du ministère des Affaires étrangères accueillent plusieurs panneaux représentant des photographies de Yann Arthus-Bertrand. Une exposition menée dans le cadre du "parcours climat" de la ville de Paris.

Le réchauffement climatique ? "Ce n’est pas seulement un problème, c’est aussi une multitude de solutions". Ce constat, c’est Yann Arthus-Bertrand, qui en est l’auteur. Par ailleurs créateur de la fondation GoodPlanet - une structure qui œuvre pour "mettre l’écologie au cœur des consciences et promouvoir le vivre-ensemble" - le photographe s'est replongé dans sa série "La Terre vue du ciel" afin de tirer quelques clichés pour illustrer ces solutions.

Alors que la ville de Paris accueillera au mois de décembre la COP21, une conférence mondiale sur le climat au cours de laquelle 195 états devraient accepter un accord contraignant visant à limiter le réchauffement climatique, une mini-série d’images capturées par le photographe vient d’être accrochée sur les grilles du ministère des Affaires étrangères. Une exposition qui s'inscrit dans le cadre du "parcours climat" de la ville de Paris qui s'étend des berges de Seine jusqu'au Quai d'Orsay.

Ces quelques photographies, montrent aux spectateurs ou aux simples passants, le quotidien d'une région du globe et l'éventuelle réponse apportée par ses citoyens pour limiter les conséquences du changement climatique. 

Des initiatives se déclinent autour de quatre thèmes : la ville, l'agriculture, de la transition énergétique et l'adaptation au changement climatique. A noter que l'intégralité des images a été regroupée en un livre nommé "60 solutions" face au changement climatique. Un ouvrage écrit en partenariat avec l'Agence Française de Développement (l'AFD), et consultable en ligne. 

Dans la préface de l'ouvrage, le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon rappelle que "c'est aujourd'hui le moment de mettre en oeuvre les idées nouvelles et les pratiques innovantes qui permettront (...) d'améliorer le bien-être des individus tout en protégeant notre environnement". Un constat partagé par François Hollande qui a fait de la lutte contre le réchauffement climatique "un défi majeur du vingt et unième siècle". 

Antonin Moriscot