BFM Business

Le prix de l’énergie plombe la balance commerciale française

Le prix du baril de Brent de la Mer du Nord dépasse actuellement les 110 dollars.

Le prix du baril de Brent de la Mer du Nord dépasse actuellement les 110 dollars. - -

Le baril de pétrole à Londres est toujours au-delà des 110 dollars, ce 13 août. Depuis un mois, son cours a progressé de presque 15%. Une hausse qui alourdit la facture énergétique de la France.

L'année 2011 était déjà record, et 2012 risque de coûter encore plus cher à la France. Le prix du baril de Brent, en hausse de 15% sur un an, culmine à plus de 110 dollars. De quoi faire pencher la balance des paiements de la France vers le rouge.

Les importations d'énergie représentent environ un dixième des importations totales de la France. Et 80% d’entre elles portent sur le pétrole. La hausse du prix du baril vient donc immédiatement se répercuter sur notre balance commerciale. Au premier semestre, les achats d'énergie à l'extérieur ont atteint 34 milliards d'euros. Un montant quasiment équivalent au déficit commercial global de la France.

Le ralentissement économique pourrait réduire la pression sur les prix de l'énergie

A l’avenir, les tensions géopolitiques, en particulier en Iran et en Syrie, devraient continuer à peser sur les cours du pétrole. Toutefois d’après les spécialistes, la pression sur le prix de l’énergie pourrait être contrebalancée par une force contraire dans les mois à venir: le ralentissement économique, qui pourrait réduire nos besoins. Les derniers chiffres de la Banque de France annoncent en effet une légère contraction de l'activité au deuxième et au troisième trimestre.

Dorothée Balsan