BFM Business

Le manque d'eau des barrages plombe la production d'énergies "vertes"

La France connaît depuis plusieurs mois un manque d'approvisionnement en eau de ses barrages.

La France connaît depuis plusieurs mois un manque d'approvisionnement en eau de ses barrages. - JEAN-PIERRE CLATOT-AFP

Les énergies renouvelables (éolien, solaire, hydroélectricité, etc.) ont couvert 18,9% de la consommation électrique française au troisième trimestre, une baisse de 3% causée par une production hydroélectrique moindre, due au manque d'eau dans les barrages.

Quand les barrages pâtissent du manque d'eau, les énergies renouvelables (éolien, solaire, hydroélectricité, etc...) sont affectées. Dans leur ensemble, la production des énergies "vertes" a couvert 18,9% de la consommation électrique française au troisième trimestre, une proportion en diminution du fait de la moindre production hydroélectrique.

Par rapport à la même période de 2016, cela représente une baisse de 3%, qui s'explique par la baisse de 18% de la production hydroélectrique, détaille le "Panorama de l'électricité renouvelable", publié par les gestionnaires de réseaux RTE et Enedis, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et l'Association des distributeurs d'électricité en France (Adeef).

La production de la Compagnie nationale du Rhône a chuté de 30%

La France connaît depuis plusieurs mois un manque d'approvisionnement en eau de ses barrages, notamment ceux installés sur le Rhône, où la production de la Compagnie nationale du Rhône (CNR) est attendue en chute de 30% cette année.

Le potentiel de production électrique du parc des énergies renouvelables installées a globalement progressé de 661 mégawatts (MW) au troisième trimestre, pour atteindre une puissance totale de 47.525 MW, soit 92% de l'objectif national fixé pour 2018 grâce au poids du parc existant hydroélectrique.

Dans le détail, 474 MW d'éoliens ont été installés pour 170 MW de solaire et 13 MW dans la filière des bioénergies électriques. Dans l'éolien, le parc atteignait au 30 septembre 12.820 MW et la filière a atteint 86% de ses objectifs pour 2018, soit 15.000 MW. Dans le solaire, le parc atteint une puissance totale de 7.239 MW, soit 71% de l'objectif des 10.200 MW visé pour 2018.

F.Bergé avec AFP