BFM Business

La voiture électrique progresse en Europe dans un marché encore fragile

La Nissan Leaf est la voiture électrique préférée en Europe. Plus globalement les immatriculations de voiture électriques ont progressé de 52% depuis le début de l'année selon Avere-France.

La Nissan Leaf est la voiture électrique préférée en Europe. Plus globalement les immatriculations de voiture électriques ont progressé de 52% depuis le début de l'année selon Avere-France. - Nissan

Sur les six premiers mois de l'année, les immatriculations de véhicules électriques ont progressé de plus de 50% en Europe. En tête du classement, la Norvège suivie par la France. La politique publique de soutien porte ses fruits.

Ce sont 35.283 immatriculations de véhicules électriques qui ont été enregistrées en Europe, de janvier à mai 2015, selon le dernier baromètre Avere-France. Soit une hausse de 52% depuis le début de l'année. C'est en Europe de l'Ouest que la progression est la plus forte.

La Norvège conforte son leadership sur ce marché. Près d'une voiture vendue sur 6 est électrique dans ce pays très porté sur les questions environnementales. 11.000 voitures ont été immatriculées ces derniers mois. L’État norvégien est très engagé . Les acheteurs de véhicules "zéro émission" sont exemptés depuis longtemps de la fiscalité sur l’automobile, qui est très lourde dans le pays.

Parmi les autres avantages: la possibilité de prendre les couloirs de bus, les parkings gratuits, ou l’exemption du péage urbain à l’entrée d’Oslo. En cinq ans, les ventes de voitures électriques ont décollé. Mais le succès a son revers de la médaille. Le gouvernement avait prévu de maintenir les subventions jusqu’à fin 2017 ou lorsque le parc atteindrait 50.000 véhicules. Le seuil vient d'être atteint. Le débat est donc ouvert sur une éventuelle remise en cause des aides.

Une conversion encore difficile

C'est loin d'être le cas en France. Notre pays arrive en deuxième position avec 7.277 immatriculations. Le gouvernement se montre très volontariste. Depuis le 1er avril, les propriétaires d'un vieux diesel peuvent bénéficier d'un " superbonus" de 10.000 euros pour l'achat d'un véhicule "zéro émission", s'ils mettent leur ancien véhicule à la casse. Plus généralement le véhicule électrique bénéficie d'un bonus de 6.300 euros.

Certaines collectivités proposent des aides supplémentaires pour les futurs acquéreurs. Difficile tout de même de parler d'effet massif sur les ventes sur 2 mois. La voiture électrique reste toujours plus chère à l'achat qu'un modèle thermique. Autre enjeu de taille: les infrastructures.

La France a pour objectif d’installer massivement des points de recharge : 7 millions sont prévus en 2030. Nous en sommes encore loin. La France peut se consoler en se disant qu'elle est en avance sur le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Des signes de faiblesse

Côté véhicules, c'est toujours la Nissan Leaf qui domine le marché avec 7.246 immatriculations. Elle arrive en première position dans 8 pays. Elle devance la Renault Zoe et la Volkswagen E-Golf. Tesla avec sa Model S tire aussi très bien son épingle du jeu. Avec près de 5000 immatriculations le constructeur s'est imposé en Suisse, en Autriche ou encore aux Pays-Bas. Le modèle a tout de même quelques ratés. Tesla a lancé il y a 2 ans une expérimentation aux États-Unis: l'échange de batterie comme solution de recharge sur ses voitures électriques. Mais les stations coûtent cher et le système s'avère complexe. Le groupe est en train de déployer des superchargeurs en France.

Le modèle se cherche. Plus généralement, les constructeurs sont inquiets. La suppression envisagée d'aides fédérales et le pétrole au plus bas pourraient affaiblir le marché. Nissan cherche notamment à séduire en offrant la possibilité de charger sa Leaf gratuitement pendant deux ans sur les chargeurs rapides publics. Une nouvelle batterie de plus grande capacité pourrait aussi bientôt être livrée. Les constructeurs vont devoir innover encore pour faire décoller le marché. En France, les voitures électriques représentent 0,5% du parc automobile.

Nathalie Croisé