BFM Business

La première hydrolienne "made in France" voit le jour

La première hydrolienne française a été baptisée le 24 avril.

La première hydrolienne française a été baptisée le 24 avril. - Sabella

Sabella D10 est la première hydrolienne française à produire de l’électricité et à être raccordée au réseau EDF. Elle a été baptisée le 24 avril au port de Brest.

Sabella D10 est la nouvelle vedette du port de Brest. Après trois mois d'assemblage, l'hydrolienne sera immergée dans le passage du Fromveur à deux kilomètres des côtes bretonnes en juin.

Lauréate de l’appel à manifestation d’intérêt "Démonstrateurs d’énergies marines", Sabella D10 devrait être raccordée en juillet au réseau électrique sur l’île de Ouessant en Bretagne. Et elle sera ainsi la première hydrolienne connectée à un réseau électrique en France.

Cette campagne d'essais et de mesures devrait durer douze mois. Le ministère de l'Ecologie a par ailleurs publié, le 24 avril au Journal officiel, l'autorisation d'exploitation de cette unité de production. Avec ses 17 mètres de hauteur, 10 mètres de diamètre et ses 450 tonnes, elle affiche une puissance maximale de 1 MW (mégawatt). Ce mégawatt fournira 10 à 15% de la consommation d'électricité de l'île.

Mesurer l'impact environnemental

En plus des résultats d’expérience de la turbine hydrolienne, un protocole de suivi environnemental a été défini avec le parc naturel marin d’Iroise. L’objectif: valider l’innocuité environnementale de la machine vis-à-vis de la faune et des mammifères marins ou du transport sédimentaire.

Cette démonstration est une étape importante permettant de valider la poursuite de l’exploitation hydrocinétique du Fromveur. Après cette campagne de mesures, une ferme pilote, composées de deux hydroliennes, pourrait être plongée entre Molène et Ouessant. Deux fois plus puissantes elles couvriront la quasi-totalité des besoins en électricité d’Ouessant.

Khadria Fouad-Djama