BFM Business

La Bolivie nationalise les entreprises d’Iberdrola

BFM Business

Décidément, les énergéticiens espagnols n’ont pas la cote en Amérique du Sud. Après le bras de fer de la compagnie pétrolière Repsol avec le gouvernement argentin, c’est la Bolivie d’Evo Morales qui met Iberdrola au pas.

La Paz a ainsi annoncé samedi la nationalisation des compagnies d'électricité détenues par le groupe espagnol. Elles ont été annoncées par un décret signé du président bolivien.

Déjà, Buenos Aires avait imposé la même sanction à l’Espagnol Repsol en avril 2012, prétextant que ce dernier n’investissait pas suffisamment pour assurer la rentabilité à long terme de ses exploitations sur le sol argentin.

BFMbusiness.com