BFM Business

L’Université Total en 4 questions

Les débats de l'Université Total en 2013

Les débats de l'Université Total en 2013 - Total

Le 21 novembre, l’Université Total organise à Paris la rencontre de nombreux experts et acteurs mondiaux de l’énergie. Une occasion unique de réflexion sur le thème “Énergie et Climat”. Jean-Pierre Loizeau, Directeur Université du groupe, détaille la teneur de cet événement.

Quels sont les objectifs et enjeux de l’Université Total?

L’Université Total est un lieu d’échanges, de débats et de création de savoir qui rassemble des experts de tous horizons: société civile, représentants d’ONG, chercheurs, entrepreneurs, dirigeants ou encore étudiants. C’est cette pluralité de parties prenantes qui permet de croiser les regards et d’engager des débats contradictoires, stimulés par une entière liberté de parole.

Pour ce faire, nous confions l’animation de tous nos débats à des journalistes nationaux, reconnus et professionnels dans leur domaine. 

L’objectif est de permettre à chacun d’enrichir ses connaissances et de se forger une opinion sur l’enjeu “Énergie et Climat”, un sujet majeur qui a le potentiel de transformer la société dans laquelle nous vivons. 

Le monde de l’énergie est un terreau fertile pour engager des débats: à la fois au cœur des défis d’un monde à la recherche d’une croissance durable dans un contexte de transformations démographiques, géopolitiques, technologiques ou sociétales. Cela en fait déjà un domaine passionnant par sa complexité, sa volatilité alors qu’en plus nous sommes aussi face à un impératif absolu: réduire notre impact sur la planète. 

Rappelons nous des prévisions qui ont été faites par les organismes les plus prestigieux il y a dix ans. Elles ont toutes été démenties par la les faits. On avait annoncé la fin de la plupart des ressources, parfois des pénuries, tantôt des dépendances prononcées, où même un avenir brillant pour un nombre très restreint de technologies. Aujourd’hui on découvre un monde différent, où les possibilités semblent infinies et les choix difficiles. Dans le même temps, le changement climatique est devenu un enjeu majeur pour la planète. L’équation que nous devons contribuer à résoudre s’en trouve d’autant plus complexe, engageante et passionnante. 

Dans quel contexte se situe-t-elle?

L’Université du 21 novembre est dédiée à un sujet clé: “Énergie et Climat” et se positionne un an avant la conférence des parties des Nations Unies (COP21) qui se déroulera à Paris. Son ambition est de contribuer à sa mesure au débat.

Beaucoup d’évènements sur le climat ont lieu dans le monde, mais cette Université est unique pour trois raisons. 

Tout d’abord nous mettons un point d’honneur à accueillir des intervenants provenant de tous les continents. Par ailleurs, nous aspirons à accélérer l’agenda positif, en mobilisant les acteurs privés et publics sur les opportunités économiques et sociétales offertes par un engagement responsable dans la lutte contre le changement climatique. Enfin, nous offrons une place de choix à l’innovation. En effet, en partenariat avec BFM Business, nous organisons “Les Grands Prix Business Durable 2014” visant à faire découvrir des startups innovantes engagées pour une énergie meilleure et une croissance durable et interpellons le grand public en leur permettant d’élire celles qu’ils jugent les plus prometteuses.

Total, acteur mondial du pétrole, du gaz et du solaire, souhaite s’impliquer dans le débat sur un sujet essentiel qui constitue un formidable réservoir d’espoirs et d’attentes. En permettant à une pluralité d’acteurs d’intervenir et ce dans une logique de neutralité et d’objectivité, nous contribuons à nourrir la réflexion.

Une université pour réfléchir ou pour agir?

Les deux sont intimement liés. Pour engager une action responsable, porteuse de sens, susceptible de créer de l’engagement, il est nécessaire de réfléchir aux enjeux, de prendre de la hauteur, d’identifier et d’anticiper les différents scénarios probables pour se saisir des opportunités. C’est en nourrissant l’échange et le débat par des analyses expertes et diverses que nous créons les conditions d’une action juste et efficace. C’est dans cet esprit que l ‘Université est conçue.

Quels seront les temps forts?

Je crois qu’il n’y aura que des temps forts, à chaque débat, tables-rondes et même pendant les pauses!

Notre idée est de confronter les points de vue des parties prenantes dont les visions et les intérêts sont souvent en opposition avec pour seul impératif la construction d’une réflexion intelligente et ouverte.

Ainsi, des experts chinois et américains échangeront sur les politiques énergétiques et climatiques de leur pays respectifs pour explorer les points d’accords potentiels sur la future COP21. 

Nous découvrirons également les derniers progrès des énergies renouvelables et en particulier du solaire ainsi que les promesses offertes par le stockage de l’énergie, solution considérée par certains comme pouvant changer le monde.

Nous aborderons également les nouveaux usages qui impacteront la consommation de l’énergie. Je pense ici aux constructeurs automobiles qui voient leurs clients habituels passer de la possession à l’usage.

Enfin, nous concluerons cette journée avec les Grands Prix Business Durable que nous organisons avec BFM Business et que je mentionnais précédemment. Trois startups innovantes se verront remettre un prix.

L'Université Total

Le 21 novembre 2014 à Paris.

  • Plus d'informations ici
  • Programme de l'Université
Yves Cappelaire