BFM Business

L'Opep devrait laisser son plafond de production inchangé

Les membres de l'Opep se réunissent ce mercredi 12 décembre à Vienne, en Autriche.

Les membres de l'Opep se réunissent ce mercredi 12 décembre à Vienne, en Autriche. - -

Réunie ce mercredi 12 décembre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) doit décider de la baisse ou non de son plafond de production. Malgré des divergences, notamment entre l'Iran et l'Arabie Saoudite, il devrait rester inchangé.

Réunion au sommet, ce mercredi 12 décembre à Vienne, en Autriche. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se réunit en effet afin de prendre une décision sur son plafond de production. Sauf surprise, celui-ci devrait rester inchangé. Les principales dissensions devraient en fait venir de la nomination d'un nouveau secrétaire général, qui, même s’il a tout d’un poste honorifique, pourrait être le symbole des tensions persistantes entre I’Iran et l’Arabie Saoudite. Cette dernière avait en effet gonflé son offre pour faire face à la baisse de production de l’Iran, touché par de lourdes sanctions internationales. Ce qui a amené Teheran, qui tient à maintenir des prix élevés, à dénoncer plusieurs fois la "surproduction" des pays du Golfe.

"Ne rien changer" à l'équilibre du marché

Car pour le reste tous ou presque sont d’accord sur la bonne santé du marché. "La situation du marché est bonne, il est relativement équilibré" entre l'offre et la demande de brut, a déclaré mardi le ministre iranien Rostam Ghassemi à son arrivée à Vienne, où se situe le siège de l'organisation.

Un constat partagé par le ministre émirati de l'Energie Mohamed ben Daen al-Hamili: "il y a une demande pour le brut (de l'Opep), il ne faut rien changer" à cet équilibre, a-t-il souligné, tout en indiquant "surveiller attentivement" un marché suspendu à une économie mondiale fragile.

Alors que les prix du baril se sont stabilisés ces deux derniers mois autour de 110 dollars à Londres, le cartel devrait donc maintenir mercredi le statu quo sur le plafond adopté en décembre 2011 et reconduit en juin.

BFMbsuiness.com et AFP