BFM Business

GDF Suez demande la fin des aides au solaire et à l'éolien

BFM Business

Les patrons de dix groupes européens d’énergie, dont GDF Suez, demandent l’arrêt des subventions au secteur de l’éolien et au solaire. Réunis à Bruxelles ce vendredi 11 octobre, ils estiment que ces productions s’ajoutent à un marché déjà excédentaire.

Le groupe considère les secteurs éolien et solaire comme des industries matures, qui n’ont plus besoin de soutien. Les dirigeants appellent aussi l’Union européenne à modifier sa politique de lutte contre les gaz à effet de serre. "La politique énergétique européenne va dans le mur", a affirmé Gérard Mestrallet, PDG de GD Suez.

Le groupe de dirigeants comprend, outre GDF Suez, des entreprises européennes comme les allemands E.ON et RWE, l’espagnol Iberdrola, le suédois Vatenfall et les italiens Enel et Eni. Les dix entreprises représentent 50% de la capacité électrique européenne.

A.D. avec AFP