BFM Business

EPR: jusqu'à 10.000 emplois créés pour Proglio

Henri Proglio estime que l'accord avec Londres donne du travail pour au moins 10 ans à la filière française.

Henri Proglio estime que l'accord avec Londres donne du travail pour au moins 10 ans à la filière française. - -

Le PDG d'EDF a affirmé que l'accord signé avec Londres pour la construction de deux EPR pourrait créer jusqu'à 10.000 emplois dans la filière nucléaire. Donner un chiffre exact est toutefois difficile, explique-t-il.

L'accord entre le Royaume-Uni et EDF pour la construction de deux EPR aura un effet sur l'emploi. Mardi 22 octobre, Henri Proglio, le PDG d'EDF, a précisé que l'accord "est très important pour au moins nourrir la filière industrielle française et accessoirement créer des nouveaux emplois", dans une interview à LCI.

"Alors combien, c'est là où le chiffrage est un peu difficile parce que ce sont des activités à cycle long", a-t-il poursuivi, donnant toutefois un ordre de grandeur situé "entre 5 et 10.000 emplois supplémentaires".

La filiale nucléaire représente 400.000 emplois en France

"La filière nucléaire représente à peu près 400.000 emplois en France", a-t-il rappelé. "On va lui donner du travail pour 10 voire 20-25 ans: 10 ans à coup sûr pour la première tranche, et vraisemblablement 20 ou 25 ans si la deuxième et troisième tranche suivent le même parcours", a-t-il ajouté.

L'accord avec Londres porte sur deux EPR pour un coût de 19 milliards d'euros. Outre EDF, Areva et deux entreprises chinoises ont pris part au projet.

J.M. avec AFP