BFM Business

Engie va propulser les navires de CMA-CGM au gaz naturel liquéfié

(image d'illustration)

(image d'illustration) - Médiathèque CMA-CGM

""

L'armateur français CMA CGM et l'énergéticien Engie viennent de signer un accord de coopération pour développer le gaz naturel liquéfié (GNL) comme carburant de porte-conteneurs, alternative moins polluante au fioul. 

Cet accord porte sur "l'étude technique et économique, conjointement réalisée par CMA CGM et Engie, de l'utilisation du GNL comme carburant des porte-conteneurs de demain" soulignent les deux groupes dans un communiqué. Le protocole prévoit aussi "l'étude des spécifications d'un navire ravitailleur adapté à ces porte-conteneurs propulsés au GNL", afin "d'améliorer la chaîne logistique nécessaire à l'approvisionnement de ce type de navires".

Illustration d'un navire fonctionnant au GNL
Illustration d'un navire fonctionnant au GNL © Médiathèque CMA CGM

Les deux sociétés "considèrent que le GNL carburant maritime est amené à se développer dans un avenir proche et entendent être acteurs de ce changements". Engie et CMA CGM soulignent que le gaz naturel liquéfié "présente de nombreux avantages environnementaux en comparaison au fioul lourd, comme la baisse sensible des émissions de dioxyde de carbone (CO2), l'absence d'émission d'oxyde de soufre (SOx) et la réduction drastique des émissions d'oxydes d'azote (NOx) et de particules fines". 

En juillet 2015, des associations environnementales dont France nature environnement avaient alerté les pouvoirs publics sur les nuisances dues au transport maritime en raison de leur recours à du fioul lourd, sous-produit pétrolier particulièrement polluant et dangereux pour la santé selon elles.

A.M. avec AFP