BFM Business

Energies de demain: les atouts des huiles alimentaires usagées

Les huiles alimentaires récupérées peuvent servir comme biocarburants et pour des projets de méthanisation.

Les huiles alimentaires récupérées peuvent servir comme biocarburants et pour des projets de méthanisation. - Andréas Solaros - AFP

En France, ce sont 36. 000 tonnes d'huiles alimentaires usagées qui sont collectées chaque année, soit environ un tiers de ce que les restaurateurs utilisent. Depuis sa création en 2009, Mister Collect a décidé de faire la différence en proposant notamment un service gratuit.

"Pour que Mister Collect cesse son activité, il faudrait arrêter de manger des frites". Christophe Guery, le fondateur du premier réseau de franchise dédié à la collecte et au recyclage des huiles alimentaires usagées (HAU) et biodéchets a de l'humour. Il a toutes les raisons d'avoir le sourire. En un mois, son activité a progressé de 40%. Sa grande force: proposer un service gratuit et incitatif aux restaurateurs. Un point cadeau est donné en échange d'un litre d'huile. Il peut prendre la forme d'un chèque cadeau mais aussi d'un cadeau plus local, comme une place pour les amateurs de sport au Stade de France.

Ces huiles alimentaires sont constituées principalement des huiles de friture et accessoirement des huiles de cuisson (dites "huiles de fond de poêle"). Elles sont bien utiles car on peut les valoriser soit par la lipochimie à savoir la chimie des corps gras utilisée pour les détergents, la savonnerie et ou encore l'industrie alimentaire, soit par transformation en un produit à usage énergétique: biodiesel, combustible pour chaufferie, voire biogaz.

Concurrent principal: la poubelle

C'est le créneau de Mister Collect. 60% de son chiffre d'affaires est réalisé dans les biocarburants: il élabore un produit semi-fini qu'il propose aux raffineurs sur le marché européen. En France, ce n'est pas possible.

L'autre partie est revendue sur les sites agricoles en vue de projets de méthanisation. Mister Collect mise tout particulièrement sur ce marché qu'il faut alimenter régulièrement pour que le procédé fonctionne. Le réseau travaille déjà sur 7 projets de méthanisation. Il réalise ainsi son propre produit dédié à la méthanisation à base d'huile, marc de café et même d'épluchures. Ce qui offre un débouché supplémentaire à son activité. Ses clients vont visiblement séduits, ils sont désormais 6.000.

Mais de la bonne intention à la réalité il y a encore un fossé. La loi de 1992 sur les déchets interdit aux restaurants de jeter dans la nature l’huile qu’ils utilisent. Depuis juillet 2002, la mise en décharge des huiles en mélange avec les déchets ménagers et assimilés est interdite. Depuis le 1er janvier 2012, les personnes qui produisent ou détiennent des quantités importantes de déchets composés majoritairement de biodéchets sont tenues de mettre en place un tri à la source et une valorisation biologique. Il faut bien l'admettre: certains restaurateurs congèlent encore leurs huiles et peuvent la jeter aux ordures. "Notre principal concurrent, c'est la poubelle" lance Christophe Guery. D'autres peuvent la donner à l'agriculteur du coin.

Bientôt de nouvelles franchises

Dans la restauration collective, les normes sont très strictes. La démarche semble plus complexe pour les petits restaurants. C'est pourquoi Mister Collect a décidé de s'adapter. A l'opposé de ses deux principaux concurrents, il a opté pour un service de proximité et en prime gratuit. Christophe Guery se félicite de "créer de la valeur sans aucune aide ni subvention ".

Le groupe fonctionne sur le principe de la franchise. 13 indépendants en France, Rennes, Poitiers, Toulouse, Saint Étienne, Lyon, Paris, Angers, Le Mans, Chartres, Orléans, Nice, Mende, Mulhouse mais aussi Bruxelles et Genève. Il compte accélérer le mouvement et envisage de former une trentaine de nouveaux franchisés à ses process pour ouvrir autant de nouvelles agences d’ici la fin d’année. Il n'hésite pas à créer un lien entre les agriculteurs et ses clients en montrant à des derniers ce qui a pu être réalisé dans un projet de méthanisation. Mister Collect compte bien acquérir les volumes collectés nécessaires pour peser sur le marché, pour la première fois en Europe.

Nathalie Croisé