BFM Business

EDF porte plainte en diffamation contre l'UFC-Que choisir

-

- - Philippe Huguen / AFP

L'association de consommateurs avait accusé EDF de faire payer d'importants surcoûts à ses clients en influençant les prix du marché.

EDF a annoncé mercredi avoir porté plainte pour diffamation contre l'UFC Que choisir, qui avait accusé l'électricien de faire payer d'importants surcoûts à ses clients en influençant les prix du marché.

EDF indique dans un communiqué avoir "déposé une plainte avec constitution de partie civile pour diffamation à l'encontre de l'association UFC Que Choisir auprès du Tribunal de grande instance de Paris" lundi. Le groupe dénonce des propos jugés "diffamatoires" tenus par l'association de défense des consommateurs le 5 avril.

2,4 milliards d'euros de surcoût

L'UFC avait alors publié une étude accusant EDF de sous-utiliser ses réacteurs nucléaires lorsque les prix de marché diminuent, au bénéfice de centrales plus coûteuses (gaz, fioul, charbon). Les prix augmentant alors, EDF en profiterait pour vendre son électricité plus cher sur les marchés à terme (pour une livraison plus tard).

L'association avait estimé à 2,4 milliards d'euros le surcoût pour les consommateurs particuliers entre 2012 et 2016. EDF avait contesté ces accusations dès leur publication, estimant qu'elles reposaient sur "un raisonnement économique erroné".

"EDF optimise à tout moment l'utilisation de son parc de production en interaction étroite avec les marchés européens de l'électricité. EDF agit sous la surveillance permanente du régulateur de l'énergie, la Commission de régulation de l'énergie" (CRE), souligne le groupe dans son communiqué.

J.-C.C. avec AFP