BFM Business

Cette start-up vous aide à adopter une attitude écolo au quotidien

-

- - CityLity

Fondée en 2014, la start-up CityLity propose désormais sur son application une carte collaborative recensant l’ensemble des "points éco-friendly" situés dans les principales villes de France.

Lancée en septembre 2015 à Lyon, quelques mois avant la COP21, l’application CityLity se présente comme "un réseau social de proximité". C'est-à-dire un support encourageant ses utilisateurs à interagir entre eux pour remettre du lien social, ou améliorer les relations, au cœur des centres-villes. Contrairement à Facebook, où les utilisateurs sont invités à échanger avec leur communauté, CityLity entend favoriser les échanges entre des personnes qui ne se connaissent pas forcément mais qui utilisent au quotidien les mêmes services.

Depuis cette plateforme (disponible sur iOS et Androïd) les membres, géolocalisés, peuvent par exemple alerter les services municipaux de leur ville d’une fuite d’eau sur la voirie ou signaler un feu tricolore défaillant. Les utilisateurs ont également la possibilité de proposer ou de demander de l'aide, de s'échanger des services ou de créer des événements dans leur quartier ou leur copropriété.

-
- © -

Aider les utilisateurs à devenir des "éco-citoyens"

Comme le soulignent les deux co-fondateurs de l'entreprise, André May et Benoît Waeckerlé, CityLity "a pour ambition de devenir l'outil de référence de gestion communautaire pour la ville et les gestionnaires d'immeubles." Dans cette optique, les deux hommes viennent de mettre au point une carte interactive. Disponible depuis la fin du mois de juin sur leur application, mais aussi sur le site eco-map.org, elle recense tous les lieux ou services écolos disponibles dans les centres-villes de France. 

En pratique, chaque internaute est invité à indiquer le nom de la ville ou le code postal du lieu où il se situe. La carte renvoie alors par exemple, les coordonnées GPS des bornes de rechargement pour véhicules électriques, des conteneurs de tri sélectif ou encore des stations proposant des vélos en libre-service. Pour y parvenir, CityLity s'appuie sur des données fournies par les gestionnaires de ces services. Les utilisateurs ont également la possibilité de signaler et de géolocaliser de nouveaux services. 

-
- © CityLity
Antonin Moriscot Journaliste BFMTV