BFM Business

Cette solution écolo transforme en jeu les bouchons en plastique

Deux architectes ont développé des petites pinces ou "'clips" qui permettent d'assembler les bouchons en plastique pour créer toutes sortes de formes ludiques. Clip-it est un jeu créatif, éducatif, mais aussi soucieux de l'environnement qui a séduit Nature & Découvertes et tout dernièrement Volvic.

Au vu du succès rencontré depuis des années par Lego et Kapla, les jeux de construction et d'assemblage ont la faveur des enfants. Un petit nouveau, baptisé Clip-it vient de se lancer sur ce secteur, avec comme particularité une approche environnementale. Le jeu, sorti de l'imagination de deux architectes montpelliérains, utilise comme matière première les bouchons de plastique des bouteilles d'eau, de lait, de soda... "L'idée nous est venue en voyant la fille de mon associé jouer avec les bouchons. Pour multiplier les possibilités de construction, nous avons conçu des clips qui permettent de les assembler", explique Mathieu Collos, l'un des cofondateurs de Clip-it.

Ces petites pinces sont elles-mêmes faites en plastique issu de bouchons recyclés que l'entreprise achète aux associations de collecte. "Grâce à une opération de crowdfunding, nous avons levé 30.000 euros qui nous ont permis de créer un moule industriel qui a été confié à une entreprise montpelliéraine qui réalise les clips", détaille Mathieu Collos. En un an, 300.000 bouchons en plastique ont déjà été utilisés pour fabriquer 3 millions de clips. Les prix démarrent à 6,90 euros pour une boîte comprenant 50 clips et les explications pour réaliser un modèle (fleur, papillon, hibou..).

Une série limitée estampillée Volvic

Avec Clip-it, les enfants sont sensibilisés dès 5 ans aux gestes du tri et aux vertus de la valorisation des déchets. Car une fois devenus trop grands pour jouer avec, ils sont incités à aller remettre leurs bouchons et leurs clips auprès des associations de collecte, comme les Bouchons d'amour avec laquelle la société a passé un partenariat.

Le concept a plu à Nature & Découvertes, qui commercialise les boîtes dans ses boutiques depuis le mois de mars. Volvic aussi a été séduit. "L'entreprise a acheté 2.000 boîtes pour réaliser une édition limitée co-brandée. Elles sont disponibles depuis le 3 avril sur le site de la source Volvic en Auvergne", précise Mathieu Collos. C'est le groupe Danone, propriétaire de la marque Volvic, qui est venu directement à eux. Le groupe connaissait déjà la solution Clip-it, qu'il utilisait lors d'animations et de programmes de sensibilisation auprès du jeune public.

Prochaine étape: réutiliser les feutres

Plusieurs écoles et centres aérés ont aussi adopté Clip-it. Mais les débouchés sont bien plus vastes que le simple aspect ludique. "L'activité d'assemblage stimule la motricité fine. Cela intéresse donc les ergothérapeutes, mais aussi les instituts médico-éducatifs ainsi que les maisons de retraite. Plus on avance, plus on se rend compte qu'il y a des tas d'applications", s'enthousiasme le créateur de Clip-it, dont la société a réalisé un chiffre d'affaires de 150.000 euros l'année dernière. Il vise désormais une levée de fonds de 350.000 euros pour développer ses activités commerciales et marketing.

Les deux entrepreneurs ont déjà leur petite idée sur le prochain produit qui sera lancé. "Dans les écoles, la principale source de déchets plastique, ce sont les feutres. On pense donc à développer des clips qui permettront aussi de les assembler et qui seront compatibles avec les bouchons", dévoile Mathieu Collos.

Coralie Cathelinais