BFM Business

Butagaz se lance dans la vente d'électricité

Distributeur de gaz butane et propane en bouteilles, Butagaz se lance dans la fourniture de gaz naturel et d'électricité. (image d'illustration)

Distributeur de gaz butane et propane en bouteilles, Butagaz se lance dans la fourniture de gaz naturel et d'électricité. (image d'illustration) - Lionel Allorge - Wikimedia - CC

Le groupe Butagaz a annoncé jeudi 21 septembre qu'il allait se lancer dans la fourniture de gaz et d'électricité auprès des particuliers à partir du mois prochain.

Butagaz n’entend plus se limiter à la commercialisation de bouteilles de butane et propane ou au remplissage des citernes installées dans les jardins des particuliers. La marque à l’ours bleu, créée en 1932, a décidé de diversifier son offre commerciale. En plus des produits déjà distribués, l’entreprise va désormais vendre de l’électricité, du gaz naturel et des granulés de bois destinés aux chaudières et aux poêles.

"Notre objectif est de devenir un acteur multi-énergie incontournable en France, souligne Emmanuel Trivin, le PDG de Butagaz. Nous touchons aujourd’hui 5 millions de ménages. Avec l’ensemble de nos produits, nous visons d’ici cinq à sept ans, un million de clients supplémentaires" précise-t-il auprès de BFM Business. 

Pour parvenir à cet objectif, l'énergéticien entend s'appuyer sur "les deux atouts" qui font de lui "un acteur pas comme les autres", c'est-à-dire sur ses plus de 17.000 points de vente répartis en France et sur son service client "reconnu et réputé".

"Le gaz des champs arrive en ville"

"Le gaz des champs arrive en ville, s'amuse Emmanuel Trivin. Il est important pour Butagaz de continuer à avoir des conseillers clients joignables 6 jours sur 7. Mais pour ceux qui le souhaitent, l'expérience client peut être 100% digitale. Notre site est optimisé pour les mobiles et un chabot répond aux questions de clients. Ceux qui désirent souscrire chez nous n'ont qu'à photographier leur dernière facture (de gaz ou d'électricité, ndlr) pour remplir leur contrat". 

Dans un souci de "compétitivité et de simplicité", Butagaz a décidé de ne proposer que quatre offres différentes. Deux contrats pour l'électricité et deux contrats pour la fourniture de gaz naturel. L'une des offres est à prix fixe tandis que l'autre est indexée sur les tarifs réglementés.

Dans les deux cas, "le prix hors taxe du kilowattheure est, en moyenne, 10% moins cher" que chez les fournisseurs historiques indique le PDG de l'entreprise qui reconnaît n'avoir "pas jugé utile" de proposer d'offres vertes, issue de sources renouvelables. "C'est un parti pris, mais nos offres peuvent évoluer si la demande est là" tempère Emmanuel Trivin.

Pour rappel, en France le marché de l'électricité et du gaz naturel est totalement ouvert à la concurrence depuis 10 ans. Mais les anciens monopoles, EDF et Engie (ex-GDF Suez), continuent de fournir la quasi-totalité des Français en énergie.

A.M. avec AFP