BFM Business

Brottes officiellement proposé pour prendre la tête de RTE

François Brottes (à droite) pourrait prendre la tête de RTE

François Brottes (à droite) pourrait prendre la tête de RTE - Eric Piermont - AFP

Le député socialiste pourrait être nommé à la tête du gestionnaire public du réseau de transport d'électricité.

C'est officiel. Le député socialiste de l'Isère François Brottes, conseiller à l'énergie du candidat François Hollande, est proposé pour prendre la tête du gestionnaire public du réseau de transport d'électricité RTE, filiale à 100% d'EDF. Le mandat de l'actuel président du directoire Dominique Maillard s'achève le 31 août.

La candidature de François Brottes à la présidence de RTE doit encore être soumise à la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Cette dernière doit vérifier le respect d'un certain nombre de règles déontologiques, notamment liées à d'éventuels conflits d'intérêts du candidat.

Un spécialiste de l'énergie

La nomination doit ensuite être entérinée lors d'un nouveau conseil de surveillance avant la fin août. Au sein du parti socialiste, François Brottes, président de la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, est un spécialiste de l'énergie. Outre la présidence de la commission spéciale chargée de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique, il a également porté en 2013 la loi instaurant la trève hivernale en matière d'électricité et de gaz.

Il est depuis février en charge d'une mission confiée par le Premier ministre Manuel Valls sur la sécurité d'approvisionnement électrique. Son rapport est attendu durant l'été. RTE gère le réseau de transport de l'électricité en France. C'est une filiale à 100% d'EDF, au même titre qu'ERDF, qui gère le réseau de distribution de courant jusqu'au compteur des Français.

D. L. avec AFP