BFM Business

Bataille entre Exxon et Total pour un gisement gazier en Papouasie

Un cargo transportant du gaz naturel liquéfié part du Japon pour se rendre en Australie

Un cargo transportant du gaz naturel liquéfié part du Japon pour se rendre en Australie - AFP

Les deux géants cherchent à convaincre InterOil de leur céder sa participation dans ce projet qui englobe un gisement gazier potentiellement très lucratif en Papouasie Nouvelle Guinée.

Qui de ExxonMobil ou de Total prendra le contrôle de la participation d'InterOil dans un énorme gisement gazier en Papouasie Nouvelle-Guinée? Cette société cotée à Wall Street a reçu une contre-offre de 2,2 milliards de dollars de la part du géant américain des hydrocarbures pour s'imposer dans le projet Papua LNG, qui englobe le gisement gazier potentiellement lucratif d’Elk-Antelope, dont les réserves sont estimées à 175 millions de mètres cubes. Une surenchère qui fait suite à la précédente offre de 2,08 milliards de dollars menée de concert par Oil Search et Total. Le pétrolier français s’est déjà entendu avec son homologue australien pour lui racheter une partie de la participation d’InterOil.

Outre le potentiel du gisement, cela permettrait à Total d’optimiser ses coûts de production sur ce territoire et d’augmenter sa production. ExxonMobil poursuit probablement le même objectif, selon des analystes de Bernstein, cité par Reuters. "En tout état de cause, c'est très positif pour les actionnaires d'InterOil mais aussi ceux d'Oil Search, car par le biais d'Exxon ils bénéficieraient d'un alignement des projets sans dilution du cours de Bourse ».

Oil Search, qui a jusqu'au 21 juillet pour soumettre une offre révisée, a assuré ce lundi 18 juillet consulter Total sur ce sujet.

Farès Bendjouadi avec Sami Bouzid