BFM Business

Areva croit toujours vendre dix EPR d’ici fin 2016

BFM Business

Le président du directoire du leader du nucléaire, Luc Oursel, a indiqué jeudi 13 décembre que le groupe maintenait son objectif de vente de dix réacteurs nouvelle génération. Une confirmation d’un objectif fixé un an auparavant, après la catastrophe de Fukushima.

Elle intervient par ailleurs quelques semaines après l’annonce d’un nouveau surcoût de 2 milliards d'euros sur le chantier EPR de Flamanville. A cette occasion, de nombreux experts avaient posé la question de la rentabilité de l’EPR. Mais pour Luc Oursel, le marché existe, en attestent les nombreux appels d’offres dans ce domaine. "Nous avons beaucoup d'avantages à faire valoir", a déclaré le patron d’Areva à l’occasion d'un point presse.

Nina Godart et AFP