BFM Business
Défense

Sous-marins nucléaires australiens, le sujet central du sommet Aukus lundi aux Etats-Unis

Lundi, les trois pays membres de l'alliance Aukus (Etats-Unis, Royaume Uni et Australie) se réuniront aux Etats-Unis pour un sommet qui abordera le dossier des sous-marins nucléaire attendus par l'Australie.

Les dirigeants américain Joe Biden, britannique Rishi Sunak et australien Anthony Albanese se rencontreront lundi aux Etats-Unis pour un sommet de l'alliance Aukus, a annoncé mercredi Londres, alors qu'un accord sur la construction de sous-marins à propulsion nucléaire est attendu.

"Le Premier ministre (britannique Rishi Sunak) sera lundi aux Etats-Unis pour des discussions sur Aukus avec le président Biden et le Premier ministre australien", a déclaré son porte-parole à la presse.

Plus tôt mercredi, Anthony Albanese avait indiqué qu'il rencontrerait bientôt Joe Biden aux Etats-Unis, sans préciser la date. Après 18 mois de délibérations, l'Australie devrait dévoiler son projet d'acquisition de huit sous-marins à propulsion nucléaire, dans le cadre de ce que le Premier ministre australien a qualifié de "plus grand bond en avant" dans l'histoire du pays en matière de défense.

Profonde opposition de la Chine

Depuis un an et demi, des discussions approfondies ont lieu en coulisses entre Washington, Canberra et Londres au sujet de l'obtention par l'Australie de technologies sensibles en matière de propulsion nucléaire. L'Australie a exclu de se doter d'armes nucléaires. C'est la première fois que des technologies américaines de sous-marins nucléaires sont exportées depuis les années 1960, lorsque les Etats-Unis ont aidé la Grande-Bretagne à concevoir ses propres sous-marins.

Le contrat relatif aux sous-marins représente des dizaines de milliards de dollars américains, mais les experts estiment que son importance va au-delà des emplois créés et des investissements promis. Les sous-marins à propulsion nucléaire sont difficiles à détecter, peuvent parcourir de grandes distances pendant de longues périodes et peuvent embarquer des missiles de croisière sophistiqués.

Pékin a exprimé sa profonde opposition à ce projet, qu'il juge "dangereux" et destiné à acculer la Chine. Aukus est une alliance militaire tripartite formée par l'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis qui vise à partager des technologies militaires et autres avancées.

Toutefois, des questions majeures subsistent quant au projet australien, notamment si Canberra envisage d'acheter des sous-marins américains ou britanniques, où ils seront construits et quand ils seront mis à l'eau.

La conclusion de l'alliance Aukus, avec pour corollaire l'annulation par Canberra du contrat d'acquisition de 12 sous-marins français, avait donné lieu à une crise diplomatique avec la France.

PS avec AFP